Bodart après le bon partage du Standard à Bruges: "J'espère que c'est un déclic"

Voici les réactions des différents acteurs au mirco d'Eleven.

La Rédaction de L'Avenir
Bodart après le bon partage du Standard à Bruges: "J'espère que c'est un déclic"

Bodart: "Le premier but, c'est clairement de ma faute, j'ai voulu la caler mais je ne sais pas ce que j'ai fait avec mes mains. Le 2-0 nous met un coup supplémentaire, je me rachète un peu en sauvant le 3-0 puis on revient à 2-1 avant le penalty. On était plus frais qu'eux mais ils ont quand même une très belle équipe. On savait qu'il fallait tout donner et que le paramètre physique n'est pas notre fort mais on a fait une belle semaine. J'espère que c'est un déclic."

Mignolet : "On a bien commencé. Mais à 2-0 je fais une erreur qui se paie cash. En deuxième mi-temps c'était un peu plus en mode combat. J'ai l'impression que je vais être le premier sur le ballon mais ce n'est pas le cas et cela se paye cash. Je n'ai pas encore revu le penalty, je touche quelqu'un mais je ne sais pas qui. On a été en difficulté sur les ballons en profondeur, le vent calait à chaque fois le ballon entre la défense."

Dussenne: "On avait à coeur de faire un bon résultat et à ne pas se laisser marcher sur les pieds. On a montré pas mal de caractère. Hier j'ai travaillé les penaltys parce que Joao n'était pas là. Mata défend bien sur moi sur l'action de 4 contre 3 sur laquelle je monte. Peut-être qu'on aurait craqué les dernières semaines, ici tout le monde se jette encore sur la dernière action."

Mata : "Drôle de feeling. On aurait pu créer quelque chose mais on a galvaudé, le partage est logique. On a un foot dominant mais ils ont réussi avec leurs points forts en profondeur. La fatigue ne doit pas être une excuse, si on avait gagné, on n'en aurait pas parlé."

De Ketelaere: "Un peu déçu collectivement mais aussi de moi-même, on n'a pas apporté assez. C'est un des plus beaux buts que je marque en championnat, je ne travaille pas spécifiquement cette reprise mais on s'entraîne souvent sur les seconds ballons. Naturellement j'ai envie de jouer en équipe nationale mais on verra bien ce que le coach décide."

Elsner: "Il faut respecter cette dynamique positive pour revenir de 2-0, on a tout donné pour revenir, c'est un point important, l'état d'esprit est en train de se créer. La clé c'est un état d'esprit pas dépendant des évènements, aussi à la maison pour les matchs qu'on doit gagner. Les buts qu'on prend sont évitables, revenir a été important, il faut qu'on soit capables d'être acteurs dès la première minute. On est en train de progresser physiquement, on voit qu'on a les capacités pour tenir le partage jusqu'au bout, même si on a des crampes. Ca faisait défaut avant, c'est pour cela qu'il y a eu un changement d'entraineur, j'essaye d'apporter ce que je peux. En première mi-temps, c'était compliqué d'apporter offensivement, on était beaucoup dos au but. Concernant Donnum, on ne l'a pas vu pendant tout le match mais à deux moments bien précis et c'est important."

Calendrier D1A