AS Eupen: 11 absents et plusieurs questions pour le retour aux affaires des Pandas (+ photos)

L’AS Eupen a retrouvé le chemin des entraînements, avec une première séance ouverte à la presse ce vendredi matin.

AS Eupen: 11 absents et plusieurs questions pour le retour aux affaires des Pandas (+ photos)
Julien Ngoy, le T2 Kristoffer Andersen, le T1 Stefan Krämer et Jonathan Héris (de dos) ce vendredi matin à Eupen. ©BELGA
D.L.

Après les traditionnels tests médicaux de reprise, les joueurs de l’AS Eupen ont repris les entraînements cette semaine.

Avec une séance publique ce vendredi matin. L’occasion d’aller tendre l’oreille du côté du Kehrweg, où le club et l’équipe première se réorganisent petit à petit.

Onze joueurs absents

Côté noyau, on pointera la bonne humeur générale et les sourires affichés par les joueurs, ainsi que par l’entraîneur Stefan Krämer et son adjoint Kristoffer Andersen. Ortwin De Wolf, dont le prêt à l’Antwerp se termine le 30 juin prochain, n’était pas là. Reviendra-t-il alors qu’il a des envies de départs? Les négociations pour un transfert définitif (à l’Antwerp ou ailleurs) sont en cours depuis plusieurs mois mais tardent à aboutir.

Un entraînement ludique, ce vendredi matin.
Un entraînement ludique, ce vendredi matin. ©BELGA

Smail Prevljak, Carlos Embalo, Emmanuel Agbadou, Silas Gnaka et Edo Kayembe, tous retenus par leurs équipes nationales respectives, étaient absents, tout comme Sibiry Keita, Isaac Nuhu, Manaf Nurudeen, Ignace N’Dri et Mamadou Koné, actuellement en quarantaine. Gary Magnée demeure quant à lui prudent avec son genou.

Préparateur physique: ça devient urgent

Le groupe a surtout travaillé avec le ballon ce vendredi. La préparation physique n'a pas encore commencé, faute de… préparateur. «Nous espérons concrétiser ça rapidement et annoncer son nom début de semaine prochaine. Ça pourrait être un profil régional, ou quelqu'un que je connais déjà» dixit le T1 Stefan Krämer. «C'est important car il faut commencer la préparation physique dès que possible.»

Les gardiens (ici Defourny) se sont partiellement entraînés seuls. Leur coach spécifique  Javier Ruiz est attendu dans les prochains jours.
Les gardiens (ici Defourny) se sont partiellement entraînés seuls. Leur coach spécifique Javier Ruiz est attendu dans les prochains jours. ©Photo News

Staff toujours, les portiers (Defourny, Matthys et le jeune Roufosse) se sont entraînés seuls, l'entraîneur des gardiens Javier Ruiz étant attendu dans les prochains jours. Pour le reste, «le médecin responsable sera le docteur Stefan Ivic (d'Eupen) qui était déjà actif au club la saison passée» a fait savoir le directeur général Christoph Henkel. «Le docteur Antoine Letiexhe (NDLR: que l'on a connu chez nous comme joueur à Stade Disonais, Rechain, Heusy ou encore Lambermont), qui a déjà travaillé chez nous chez les jeunes, sera là également.»

Les kinés David Meyer (de Malmedy), Tom Petit et Francis Dewint (déjà actifs à Eupen) compléteront le staff.

Un mercato très attendu

«On ne doit pas faire une équipe composée principalement de joueurs de D2 ou D3 allemande, mais si on cible bien certains profils, ça ne pose pas de problème pour jouer en D1 belge» estime le nouveau T2 Kristoffer Andersen, citoyen de Raeren ravi de bosser à proximité de son domicile et dans son ancien club. Le Belgo-Danois a longtemps évolué dans les divisions inférieures allemandes, où il a notamment croisé le T1 Stefan Krämer. «On ne se connaissait pas directement, mais je savais qui c'était. Son football? Plus direct, plus vertical, avec une attention particulière sur la récupération et l'efficacité» a résumé Andersen.

 Kristoffer Andersen (T2) et Stefan Krämer (T1)
Kristoffer Andersen (T2) et Stefan Krämer (T1) ©Photo News

Stefan Krämer n'a quant à lui pas voulu se mouiller concernant le mercato. «J'ai un groupe de qualité que j'apprends à connaître. On va voir ce qu'on fait ou pas, comme déjà dit par la direction…» a déclaré le coach principal.

Une façon de gagner du temps car, mine de rien, les joueurs se posent des questions, c'est légitime. «On attend de voir vers où on va mais on espère surtout pouvoir travailler dans une forme de continuité, c'est important» rappelle Benoît Poulain.

Benoît Poulain restera-t-il à Eupen? Son expérience sera précieuse, c’est certain.
Benoît Poulain restera-t-il à Eupen? Son expérience sera précieuse, c’est certain. ©Photo News

Autre situation, celle des joueurs cédés la saison dernière ou peu utilisés jusque-là. La révolution de l'AS pourrait leur être synonyme de nouveau départ. C'est le cas pour Leonardo Miramar Rocha, gravement blessé puis prêté au RWDM. «J'estime qu'on repart de zéro. Moi je me sens bien, j'ai retrouvé le rythme et le plaisir de jouer au RWDM et je veux saisir ma chance. Depuis deux ans, je n'ai pas eu l'occasion de montrer mon football sous les couleurs d'Eupen et je compte bien le faire cette saison» assure le grand attaquant.

Enfin, il y a ceux qui ont montré de bonnes choses la saison dernière et dont le départ pourrait permettre de renflouer les caisses eupenoises. C'est le cas d'un Julien Ngoy, par exemple. «Je ne me tracasse pas de tout ça. Il me reste un an de contrat et je me sens bien ici, c'est ça l'important. Avant de venir à Eupen, je ne jouais pas et ici j'ai trouvé ce temps de jeu dont j'avais besoin.» L'offensif se verrait bien rester au Kehrweg… Mais il ne rapportera rien s'il part en juin 2022, lorsqu'il arrivera en fin de bail. Complexe.

Une chose est sûre: Eupen et Stefan Krämer devront rapidement se positionner tout en essayant de conserver la base la plus solide du noyau. Histoire de ne pas repartir de zéro. Et d’avoir dans l’équipe des joueurs qui connaissent la Pro League de l’intérieur, ce qui n’est pas le cas du staff, par exemple.

La reprise des entraînements de l’AS Eupen, en images:

 Ngoy, Miramar Rocha et Poulain face à la presse ce vendredi matin.
Ngoy, Miramar Rocha et Poulain face à la presse ce vendredi matin. ©BELGA
 Supporters et curieux étaient présents ce vendredi.
Supporters et curieux étaient présents ce vendredi. ©Photo News
Rien de grave pour Jonathan Heris.
Rien de grave pour Jonathan Heris. ©Photo News
 Prêté la saison dernière au RWDM, l’ex-portier du RFC Liège Romain «Kakou» Matthys est de retour au Kehrweg.
Prêté la saison dernière au RWDM, l’ex-portier du RFC Liège Romain «Kakou» Matthys est de retour au Kehrweg. ©Photo News
Le groupe eupenois, mais avec de nombreux absents.
Le groupe eupenois, mais avec de nombreux absents. ©Photo News
 Les gros contrats (ici Peeters et Beck) seront-ils conservés?
Les gros contrats (ici Peeters et Beck) seront-ils conservés? ©BELGA
 Le team manager Michael Radermacher et l’entraîneur Stefan Krämer.
Le team manager Michael Radermacher et l’entraîneur Stefan Krämer. ©Photo News
 EUPEN, BELGIUM – JUNE 18: Stefan Kramer head coach of KAS Eupen during the first training of KAS Eupen prior the Jupiler Pro League season 2021-2022 on June 18, 2021 in Eupen, Belgium, 18/06/21 (Photo by David Hagemann/Photonews
EUPEN, BELGIUM – JUNE 18: Stefan Kramer head coach of KAS Eupen during the first training of KAS Eupen prior the Jupiler Pro League season 2021-2022 on June 18, 2021 in Eupen, Belgium, 18/06/21 (Photo by David Hagemann/Photonews ©Photo News
 EUPEN, BELGIUM – JUNE 18: Jens Cools midfielder of KAS Eupen during the first training of KAS Eupen prior the Jupiler Pro League season 2021-2022 on June 18, 2021 in Eupen, Belgium, 18/06/21 (Photo by David Hagemann/Photonews
EUPEN, BELGIUM – JUNE 18: Jens Cools midfielder of KAS Eupen during the first training of KAS Eupen prior the Jupiler Pro League season 2021-2022 on June 18, 2021 in Eupen, Belgium, 18/06/21 (Photo by David Hagemann/Photonews ©Photo News

-