Le regard d’Olivier Doll:«Anderlecht a envoyé un signal à ses rivaux»

Notre consultant estime qu’Anderlecht a joué dans la continuité de la fin de la phase classique. Sans complexe, et en affichant des progrès constants.

Le regard d’Olivier Doll:«Anderlecht a envoyé un signal à ses rivaux»
©© EdA - Jacques Duchateau

1. «Les Mauves sans complexe»«En réalisant un 15/18 face aux équipes des Champions play-off lors de la phase classique, Anderlecht avait déjà montré qu'il pouvait tenir tête à tout le monde. Son problème, c'était son irrégularité qu'il a gommée lors des dernières journées. Et le match d'hier s'inscrit dans la continuité des dernières semaines. Certes Bruges mérite son point, mais les Bruxellois regrettent certainement cette égalisation tardive, fruit d'une désorganisation générale.