Le Standard tourné vers les play-off : «Passer au-dessus de la déception»

Les Liégeois se disent prêts à tourner la page finale de Coupe perdue en démarrant de la bonne manière à Ostende samedi. Mais ce sera sans Cimirot.

Stéphane Lecaillon
Le Standard tourné vers les play-off : «Passer au-dessus de la déception»
Leye ne laisse transparaître aucun doute sur l’envie des Rouches de jouer ces play-off 2 à fond. ©BELGA

Quelques jours après avoir vécu la plus grosse désillusion de la saison avec la défaite en finale de Coupe, les Rouches se remobilisent en vue de play-off 2: «Après deux jours de congé lundi et mardi, on sentait qu'il y avait de la déception chez les joueurs», raconte Leye ce jeudi. «On a fait le débriefing vidéo ce jeudi matin et je les ai sentis concernés. C'est important de faire le switch, on n'a pas le temps de douter longtemps. On doit garder ce qu'on a bien fait. J'ai revu la finale plusieurs fois et on était là présent dans les duels, on a eu quelques opportunités, on doit continuer comme ça.»

Ça a été 3 jours très difficiles après la finale

Nicolas Raskin ne le cache pas: digérer cette défaite n’était pas facile. «La vérité, c’est que ça a été trois jours très difficiles, après la finale. Mercredi, dans le vestiaire, on sentait encore tout le monde très déçu. Mais bon, il faut passer au-dessus, ces play-off sont importants pour aller chercher l’Europe.» Et à en croire le jeune Liégeois, ce noyau est capable de le faire: «Sans mentir, on va tourner le bouton, on va jouer à fond samedi. On ne s’est pas battu pour terminer la phase classique par un dix sur douze pour jouer les mains dans les poches. Et puis on ne parle pas des play-off 2 d’avant. Ici, ça concerne les 5e, 6e, 7e et 8e. Et on sait qu’en terminant cinquième on aura un ticket européen (NDLR: sans devoir rejouer une finale après contre le 4e ).»

Pas le choix, ces play-off 2 seront disputés à fond par un Standard qui doit sauver sa saison en six matchs. «On doit faire le job, gagner une place pour terminer cinquièmes. Samedi, ce sera tout simplement ma meilleure équipe qui jouera, en tenant compte des qualités de l’adversaire», explique Leye.

Sans Cimirot, Siquet incertain

Pour cette première rencontre, le T1 sera privé de Sissako, suspendu, Bokadi, blessé pour la fin de saison, mais aussi Cimirot, touché aux adducteurs en finale. «Il ne sera pas là samedi, et probablement pas pour le deuxième match non plus, on verra pour après», explique Mbaye Leye. Autre absence définitive cette saison: celle de Laurent Henkinet, qui va être opéré d’une pubalgie.

Enfin, Hugo Siquet, qui a reçu un coup à l’entraînement sur un genou, est incertain.

Calendrier D1A