Eupen: deux matches dont une belle affiche face au Standard pour mettre la barre un peu plus haut ?

Battu 2-1 à Zulte, Eupen ne peut plus rien espérer de cet exercice 2020-2021. Il reste pourtant deux matches dont une belle affiche à disputer.

D.L.
Eupen: deux matches dont une belle affiche face au Standard pour mettre la barre un peu plus haut ?
Beñat San José restera-t-il l’entraîneur de l’AS Eupen? ©Photo News

Les amateurs de statistiques et de chiffres retiendront donc qu’Eupen n’avait jamais pris autant de points en D1A. Les plus méticuleux souligneront que, cette saison, la compétition se joue à 18, offrant donc 34 matches et autant de «chances» de glaner des points. Ces dernières saisons, la D1A se jouait à 16, avec «seulement» 30 matches donc.

Mais, on le répète: la saison 2020-2021 est d’ores et déjà celle du record. Eupen compte 40 points alors qu’il reste deux journées de phase classique à disputer. Même avec une règle de trois (pour ramener les chiffres sur un total de 30 journées), on compterait 35 points, ce qui reste supérieur au précédent record de 32 unités, à l’époque de Claude Makelele (saison 2018-2019).

Après leur défaite 2-1 à Zulte-Waregem lundi, les Pandas n'ont d'autre objectif que de hisser ce «record» un peu plus haut encore. D'autant qu'il y a belle affiche en vue, ce vendredi au Kehrweg, face au voisin liégeois du Standard. «Pour nous, tous les matches seront un challenge. On va essayer de faire bien les choses et de croire en nous pour ces deux derniers rendez-vous» note Beñat San José, le coach d'Eupen qui arrive en fin de contrat et qui n'a pas encore prolongé à l'Alliance. Les dirigeants attendent-ils la dernière journée pour se mettre autour de la table? Ce sera le dimanche 18 avril, au Sporting de Charleroi. «Toutes les équipes du championnat belge ont des qualités et de bons entraîneurs. Mais on doit continuer de croire en nous» préconise le Basque, qui regrette le changement de visage affiché par ses troupes lundi à Zulte-Waregem.

«En Belgique, un seul but d’avance ne suffit pas toujours»

«C'est vrai qu'on a signé une bonne première mi-temps, avec de bonnes combinaisons, de bonnes transitions et du jeu entre les lignes. J'ai le sentiment qu'on aurait pu marquer plus d'un seul but lors de ses 45 premières minutes mais bon… Le souci, en Belgique, c'est qu'un but d'avance ne suffit pas face aux bonnes équipes. Zulte-Waregem a su revenir et puis, on a fini le match à dix (NDLR: exclusion d'Agbadou) donc ça n'a pas été facile. Mais je reste fier de mes joueurs qui ont continué à chercher le jeu jusqu'au bout, même si on n'a pas pu marquer.» Un discours qui résume à lui seul la saison des Eupenois…

Calendrier D1A