Une défense à mi-temps

Anderlecht concède trois fois plus de buts en deuxième mi-temps qu’en première. Ce n’est pas qu’un problème de défense, c’est un souci collectif.

Frédéric Bleus
J.Se.
Une défense à mi-temps
Anderlecht a la mauvaise habitude de craquer à la fin. ©BELGA

Anderlecht a la deuxième meilleure défense du championnat (31 buts concédés), mais il promène une statistique particulière: il a encaissé 75% de ses buts en deuxième période, soit 23 – il en a concédé 8 en première période. Cela représente la moyenne la plus élevée, devant Mouscron (73%, 33 buts sur 45) et Malines (68%, 32 buts sur 47). Les fins de rencontre manquées de la première moitié de saison ont évidemment plombé le bilan, mais le différentiel reste tout de même interpellant.

Calendrier D1A