Les supporters d’Anderlecht mettent la pression: «Prendre trois points au Standard est une obligation!»

Anderlecht a touché le fond ce dimanche en concédant la défaite, à domicile, face à Courtrai (0-2). Les supporters, par un courrier à la direction, demande une réaction immédiate.

R.I.
Les supporters d’Anderlecht mettent la pression: «Prendre trois points au Standard est une obligation!»
©Photo News

Même à domicile, Anderlecht éprouve désormais des difficultés à prendre des points et, surtout, à montrer l’identité qu’il veut montrer. Vincent Kompany n’a pas nié que la prestation face à Courtrai (0-2), dimanche, n’avait pas été bonne. Comme celle une semaine auparavant au Cercle (0-0).

Un coup de mou – les Mauves n’ont pas cadré une seule fois en deux matches – qui arrive au plus mauvais moment, à 6 journées de la fin et à une semaine d’un déplacement au Standard de Liège, dimanche (13h30).

À distance, les supporters mauves ont fait part de leur exaspération et demandent des actions concrètes. «Marc (Coucke), Wouter (Vandenhaute), Peter (Verbeke), Jos (Donvil), Vincent (Kompany), la coupe est pleine! (...) Les chiffres parlent d’eux-mêmes… Sans compter le manque flagrant d’envie sur le terrain, une incapacité à se remettre en question, à adapter sa tactique en cours de match et un jeu stéréotypé à tel point qu’il est devenu très facile de jouer contre le Sporting. C’est inadmissible d’en être arrivé à une telle médiocrité», indique la lettre postée par l’AFSA (Association Francophone des Supporters Anderlechtois).

«La jeunesse n’explique pas tout»

Et si Vincent Kompany se défend toujours avec la jeunesse du noyau, composé, qui plus est, dans un contexte financier tendu, les supporters ne veulent pas l’entendre de cette oreille. «La jeunesse n’explique pas tout! Et si c’est vraiment la jeunesse, alors pourquoi se passer des rares joueurs expérimentés qui se trouvent dans le noyau et les laisser moisir sur le banc pendant 90 minutes ou même à la maison? Le talent n’attend pas d’avoir de l’expérience pour éclore […] Cher Vincent, si tu n’es pas capable de te remettre en question et de t’adapter, il faut alors te poser les bonnes questions.»

Notre patience a des limites, qui sont bientôt atteintes.

Un mot d’ordre: mouiller le maillot. «Si vous ne voulez pas porter cet écusson avec fierté, cassez-vous! […] Il est temps de réagir et d’aller chercher ces play-off 1. Sans quoi, la situation va devenir encore plus catastrophique qu’elle ne l’est déjà! Et ça commence par le week-end prochain à Sclessin! Les trois points sont une obligation! Notre patience a des limites, qui sont bientôt atteintes… L’heure n’est plus aux essais ou tâtonnements mais aux résultats!»

Calendrier D1A