Bodart: «Leye est encore un peu joueur dans sa tête»

La semaine risque d’être riche en enseignements pour le Standard, avec deux déplacements périlleux: ce jeudi à Ostende et dimanche au FC Bruges.

Eddy Nulens
Bodart: «Leye est encore un peu joueur dans sa tête»
Arnaud Bodart a le sourire: «La confiance enlève la pression». ©BELGA

Auteur d’un 12 points sur 12, depuis l’arrivée de Mbaye Leye, le Standard va prendre ce jeudi matin la direction de la côte pour ne revenir que dimanche soir après le match au Jan Breydelstadion. Pour les Rouches, il s’agira donc d’un mini-stage avec deux rencontres au programme. Un éloignement qu’Arnaud Bodart prend avec le sourire. Le portier liégeois était particulièrement détendu ce mercredi après-midi.

«Comme avec ce foutu Covid on ne peut quand même pas faire grand-chose, ça nous évitera un long trajet inutile et on pourra mieux se reposer même si je préfère mon lit», a-t-il plaisanté.

Détendu et volontiers taquin au détriment de l’attaché de presse qu’il accusait de somnoler, le gardien liégeois est aussi revenu sur le changement de coach:

«Pour moi, ça ne change rien puisque je suis dans ma cage (sourire). Plus sérieusement, je répète qu’on était tous derrière M. Montanier et qu’on voulait gagner pour lui. Mais, lors des deux derniers matchs face, chaque fois, à la lanterne rouge, on était carrément tétanisé et on a coulé. Mbaye Leye est un jeune entraîneur, encore un peu joueur dans sa tête. Il sait ce que c’est d’être à notre place. Il nous communique sa grinta. La confiance, cela enlève de la pression, ça libère. On retrouve du plaisir et un Standard conquérant qui joue au foot. Le plus dur finalement, c’était le match contre Waasland-Beveren parce qu’il fallait à tout prix renouer avec la victoire.»

Même si le Standard est revenu dans le Top 4, l’international Espoir ne veut pas s’emballer: «On se rend finalement chez un concurrent direct et on effectuera une excellente opération si on emporte les trois points. Ostende est un club envers qui on n’a pas les mêmes attentes que pour le Standard. Du coup, leurs joueurs évoluent sans doute de façon plus relâchée mais on constate qu’il y a une philosophie de jeu bien installée chez eux. Ce ne sera pas simple.»

Calendrier D1A