Mouscron - Genk, un match toujours particulier pour Ciranni

Natif de Genk et formé au Racing, le capitaine hurlu fera abstraction de ses sentiments. «Car on doit gagner à la maison».

Mouscron - Genk, un match toujours particulier pour Ciranni
Le capitaine sera le seul «vrai» Genkois sur la pelouse. ©Photo News
Arnaud Smars

Samedi, Mouscron accueille Genk, le dauphin du Club de Bruges. Une rencontre qui reste particulière pour Alessandro Ciranni. En effet, le capitaine hurlu est né dans le Limbourg et a suivi toute sa formation au Racing. «Cela reste un match particulier pour moi, confie le latéral droit. Samedi, je serai certainement le seul «vrai» Genkois sur le terrain. Je suis parti en réserve alors que j'étais capitaine (NDLR: vers Maastricht. D'abord en prêt puis définitivement). Je connais encore pas mal de monde dans le staff: Michel Ribeiro ou Domenico Olivieri… Chez les joueurs, j'ai côtoyé Wouters et Heynen, même s'ils sont un an plus jeune. Moi, je suis de la génération de Siebe Schrijvers (actuellement à Bruges)». Preuve de son attachement à son club formateur, le Belgo-Italien a été flatté par l'intérêt de Genk lors du dernier mercato. «Ce serait un honneur d'y rejouer un jour. Mais il n'y a eu que des rumeurs à l'époque. Jamais rien de concret. Comme avec le Standard. Moi, je suis concentré sur Mouscron. Je veux y prendre mes responsabilités et aider l'équipe à sortir de sa mauvaise situation».