Belhocine battu au poker menteur

Une erreur de Dessoleil a décidé de ce match fermé entre deux équipes décimées offensivement. Charleroi n’est plus leader.

Vincent Blouard
Belhocine battu au poker menteur
Dessoleil (à dr.) coupable sur le but gantois. ©BELGA

Assistance: huis clos.

Calendrier D1A