Hannes Wolf après son licenciement à Genk: «Il y avait de la nervosité au sein du club»

Limogé de Genk mardi après la défaite 5-2 sur le terrain du Beerschot lundi soir, l’entraîneur allemand Hannes Wolf s’est exprimé pour la première fois depuis son licenciement. «Nous n’avions joué que cinq matches et je suis sûr que nous aurions redressé la barre», a déclaré Wolf dans le magazine Kicker jeudi.

Hannes Wolf après son licenciement à Genk: «Il y avait de la nervosité au sein du club»

Arrivé en novembre 2019 dans le Limbourg, Wolf, 39 ans, n’avait pas pu faire mieux qu’une septième place la saison dernière au moment de l’arrêt de la saison à cause du coronavirus. Cette saison, il présentait un bilan de cinq points sur quinze dans un début de championnat compliqué pour le Racing. «Nous avons eu un calendrier compliqué et la saison était encore longue», a ajouté Wolf. «Seulement, il y avait déjà une certaine nervosité au sein du club. Cette saison, seuls les quatre premiers se qualifient pour les playoffs et plus les six premières.»

Désormais sans club, l’ancien entraîneur de Stuttgart et Hambourg est à la recherche d’un nouveau défi. «Je n’ai pas besoin de faire une pause. Je suis plein d’énergie et ouvert à toutes les propositions.»

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Calendrier D1A