À Eupen, c’est le début d’un (vrai) casse-tête (plutôt) prévisible

En transférant de la sorte, Eupen va forcément modifier son onze et faire des déçus. Ça a commencé ce samedi.

D.L.
À Eupen, c’est le début d’un (vrai) casse-tête (plutôt) prévisible
Non, Adriano n’a pas signé pour rester sur le banc. ©BELGA

Pas de Lambert, pas d’Aziz et un Carlos Embalo qui aurait déjà reçu son bon de sortie (après deux titularisations lors des 2 premières journées): les choix difficiles ont commencé à Eupen, où les recrues se multiplient, commencent à être aptes au service, ce qui suppose forcément des changements.

Calendrier D1A