Mogi Bayat évoque son passage derrière les barreaux: «Mandela a aussi été en prison»

Très discret dans les médias depuis sa mésaventure avec la justice dans le cadre du footgate, Mogi Bayat s’est invité dans «l’After» sur RMC, ce lundi.

Fl.G.
Mogi Bayat évoque son passage derrière les barreaux: «Mandela a aussi été en prison»
L’agent franco-belgo-iranien est sorti du silence sur RMC. ©BELGA

Alors que les chroniqueurs débattaient de la gestion du club de Nantes, l'agent franco-belgo-iranien a contacté directement le standard de l'émission pour donner sa version des faits et éviter la «masturbation cérébrale» des chroniqueurs.

L’agent omnipotent du football belge est notamment revenu sur ses 40 jours passés en prison, avec une comparaison pour le moins osée avec une figure de la lutte contre le racisme. «Nelson Mandela a été en prison. Parfois, des gens bons ont été en prison», a-t-il rétorqué avant de défendre son bilan d’agent. «En tant qu’agent de joueurs, sur les dix dernières années, en ventes de joueurs, j’ai peut-être fait pour plus de 400 millions d’euros de transferts. Est-ce que vous appelez ça tuer le foot belge? On a participé à faire grandir le football belge. Aujourd’hui, le foot belge est respecté et la Belgique est n°1 à la FIFA.»

Critiqué pour son rôle prépondérant dans la gestion des transferts à Nantes, Mogi Bayat a nié avec force être une sorte de directeur sportif officieux au sein du club français. «On ne m’a rien confié du tout. Au club, il y a Philippe Mao qui est responsable du recrutement. Vous lancez des rumeurs et des affirmations autour d’un plateau. Alors je comprends, on doit faire rire la galerie et lancer des trucs sulfureux, mais il n’y a aucun joueur qui vient à Nantes et qui n’est pas validé par la cellule de recrutement, par l’entraîneur, l’adjoint, par tout le monde».

Calendrier D1A