Mbaye Leye et le Standard, c’est terminé

Adjoint de Michel Preud’homme depuis un an, Mbaye Leye n’a pas trouvé de place dans le staff de Philippe Montanier et quitte le Standard. Beaucoup plus tôt que prévu.

St.L.
Mbaye Leye et le Standard, c’est terminé
Mbaye Leye aura porté le survêtement gris des entraîneurs liégeois durant un an, seulement. ©Photo News

L’absence de communication sur la composition du staff de Philippe Montanier, le nouvel entraîneur du Standard, laissait planer l’idée que tout n’était pas facile à régler. Le nouvel entraîneur français des Rouches devait discuter avec les adjoints de Michel Preud’homme ce lundi, pour composer une équipe encadrante où celui qui était son adjoint à Lens, Mickaël Debève, allait endosser le costume de T2.

Pas d’accord pour une autre solution en interne

De quoi imaginer que Mbaye Leye allait reculer dans la hiérarchie des adjoints. Arrivé il y a un an en provenance de Mouscron, où il venait d’arrêter sa carrière de joueur, l’ex-attaquant était censé apprendre dans l’ombre d’un Michel Preud’homme qu’il respecte énormément. L’idée était qu’il remplace Emilio Ferrera et qu’il prenne le poste de T1, un jour, si tout se passait bien. Le changement de direction de MPH a rebattu les cartes. Et pas de la bonne façon. Le communiqué du Standard laisse entendre que le club a proposé d’autres places «en interne susceptibles de permettre à Mbaye de continuer son apprentissage chez les Rouches mais, aucune d’entre d’elles n’a pu aboutir à une solution.»

Détenteur du diplôme UEFA A, Leye avait pris pas mal de place dans le staff liégeois, au point de se retrouver sur le banc contre Charleroi lorsque MPH était suspendu (0-2). Sa carrière devrait rapidement repartir de l’avant. Mais plus au Standard, donc.

Calendrier D1A