«Le titre, maintenant»

Tenant fièrement sa récompense entre les mains, Philippe Clement tenait toutefois à remercier le travail de tout un groupe.

B.S.

«Le trophée d’entraîneur de l’année, c’est le plus collectif, souligne-t-il. Sans un bon staff et un bon groupe de joueurs, on ne peut pas signer de résultats. Cette année, on avait bien commencé puis on a connu une phase compliquée après le départ de Pozuelo. Mais mon groupe a choisi de tourner la page et d’en ouvrir une nouvelle.»Bien qu’il savoure son prix, le mentor genkois sait qu’un match important (décisif?) l’attend, dimanche à Bruges. «Il nous reste suffisamment de rencontres pour engranger les points nécessaires. Si cela peut être au stade Jan Breydel, ce serait parfait.»L’entraîneur du Racing commentait également la deuxième place de Malinovskyi au classement du Footballeur Pro de l’année. «Il méritait ce trophée mais il a payé le fait que Genk est avant tout un collectif. Tout le monde veut le titre, maintenant. C’est le plus important.»

Calendrier D1A