Le gala de la Pro League: Clement dans la lignée des plus grands

L’entraîneur de Genk a logiquement remporté le précieux sésame, avant le titre dès dimanche chez le rival brugeois?

Benjamin SINOT
Le gala de la Pro League: Clement dans la lignée des plus grands
Malgré le départ de Pozuelo, l’Anversois est parvenu à remobiliser ses troupes en play-off. ©Photo News

C’est en résumé la chronique d’un sacre annoncé. Qui d’autre que Philippe Clément aurait pu remporter le trophée d’entraîneur de l’année si l’on se réfère au parcours de Genk en championnat? Proche de décrocher le quatrième titre de son histoire, le Racing a fait la course en tête toute la saison, malgré le gros couac consécutif au départ d’Alejandro Pozuelo. Bien qu’il y ait eu plusieurs semaines de doute après le transfert de son maître à jouer, Clement a su trouver la formule pour relancer ses troupes en play-off 1. Le parcours admirable des Limbourgeois (18/21) en est la meilleure illustration. Alors qu’il aurait pu chambouler son système et adapter sa philosophie de jeu, l’Anversois est resté fidèle à ses principes. De plus, le retour aux affaires de Sander Berge, qui a avancé Ruslan Malinovskyi d’un cran sur l’échiquier, et l’éclosion de Junya Ito ont rapidement permis aux Limbourgeois d’oublier Pozuelo, parti se remplir les poches à Toronto, en MLS.

Calendrier D1A