Standard: cette fois, la mascarade est terminée

Courtrai - Standard : 1 - 0

Eddy Nulens

Assistance: 7 500.
Arbitre: M. Visser.
Cartes jaunes: Chanot, Fai.
But: Sarr (1-0, 90e ).
COURTRAI: Sifakis, Marusic, Chanot, Tomasevic, Gigot, Verstraete, D'Haene (87e Sarr), Kage, Mercier (73e De Smet), Rolland, Papazoglou (63e Kis).
STANDARD: Hubert, Fai, S. Mmaee, Kosanovic, Andrade, Enoh (70e Rochinha), Remacle, Dompé, Okita (77e Emond), Miya (57e R. Mmaee), Tetteh.

La mascarade est terminée. Enfin! Les Liégeois ne sont plus contraints de faire semblant de jouer la gagne dans cette compétition sans enjeu. Bien sûr, il n’y avait qu’une poignée de supporters un peu niais pour leur accorder l’irréfragable présomption de vouloir emporter cette poule avec, en plus, la perspective d’un duel final contre leurs meilleurs ennemis zébrés.

On en viendrait même à se demander si Yannick Ferrera n'a pas donné un petit coup de pouce au destin… Comment comprendre, alors qu'il déclarait à l'issue de la rencontre que «la sortie d'Enoh a apporté moins d'équilibre à l'équipe», qu'il ait retiré le Camerounais alors que c'est le jeune Remacle qui, après une bonne heure de jeu, donnait des signes évidents de fatigue?

11 de gala ou 11 jeunescontre Beveren?

Depuis quelques minutes, on sentait le gamin réticent à s’éloigner du rond central et ses étirements à même la pelouse trahissaient d’évidents signes d’apparition de crampes. Pourtant c’est le papy du groupe qui sortait pour céder sa place à un Brésilien à la stature de nain de jardin (Rochinha) alors que l’équipe était déjà nettement en déficit de taille face aux Courtraisiens.

Jusque-là, la plupart du temps, ce sont les Liégeois qui avaient monopolisé le ballon, sans se créer de réelles occasions. Sauf peut-être si la frappe de Remacle n’avait pas trouvé le poteau sur son chemin. Qui sait alors si le Standard n’aurait pas évité son funeste destin tant souhaité?

Pour le reste, deux tentatives de Dompé et deux coups francs mal négociés par le même ex-Trudonnaire, et voilà tout. Dans l’autre rectangle, Hubert aurait pu s’absenter durant toute la première période. Et, avant que Sarr, à peine monté au jeu, ne scelle définitivement le sort de cette poule des play-off 2, le grand gardien avait eu, en tout et pour tout, deux arrêts à effectuer.

Avant de monter dans le car pour la longue route du retour, le coach liégeois constatait: «C'est la rencontre que nous avons le mieux entamée mais sans marquer… Certains jeunes se sont montrés mais il est trop tôt pour en tirer des conclusions. Ces play-off 2 n'auront rien changé au discours que j'ai tenu à ma direction avant leur entame.»

Pour le dernier match, samedi contre Waasland-Beveren, Yannick Ferrera avait expliqué qu'il alignera «soit une équipe de gala, soit onze jeunes». On verra samedi, donc, pour la dernière de la saison.

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...