Van Holsbeeck fait le point sur le mercato: «Boussoufa a failli revenir»

Herman Van Holsbeeck fait le point sur le mercato d’Anderlecht. Il est fier d’avoir transféré Defouret il aurait aimé rapatrier Boussoufa in extremis.

Van Holsbeeck fait le point sur le mercato: «Boussoufa a failli revenir»
BELGIUM SOCCER RSCA ANDERLECHT FIRST TRAINING ©BELGA
Xavier Thirion

Satisfaction

«En janvier, il existait une grosse différence entre vouloir et pouvoir atteindre nos priorités (Thorgan Hazard, Batshuayi et Defour). J'ai retenu la leçon, je n'ai plus parlé de plans A et B ni cité de noms, dit Herman Van Holsbeeck. Le 0 sur 10 que je m'étais attribué en hiver était aussi une erreur. Je suis satisfait de ce mercato estival.»

Steven Defour

«C'est une fierté de faire revenir Defour, un Diable rouge, dans notre championnat. Je reconnais volontiers que Luciano D'Onofrio a joué un rôle très important dans ce dossier. Quid de l'avenir? Il faudrait être fou de ne pas accepter l'aide d'une telle personne capable de nous aider à acquérir de grands joueurs.»

Ibrahima Conte

«Besnik Hasi a toujours été sous le charme et est convaincu qu'il peut l'aider à améliorer ses stats. Comment avons-nous trouvé les fonds après avoir fait Defour? Un petit budget supplémentaire s'est dégagé sur la fin. Une qualification du Standard pour les poules de la Ligue des champions aurait été très positive pour le foot belge mais cela nous aurait coûté près de 2 millions puisque nous aurions dû diviser le marketpool en deux. Les locations de Milivojevic à l'Olympiacos (le montant déboursé par le club grec couvre davantage que les émoluments du Serbe) et de Kaminski à Famagouste qui prend une grande partie du salaire de notre gardien à sa charge, nous ont également fait du bien puisqu'elles ont fait baisser notre masse salariale. Le prêt de Vico à Cordoba nous coûte de l'argent mais il suscitera peut-être de l'intérêt en juin s'il fait une grande saison en Espagne

Marcin Wasilewski

«Wasyl voulait vraiment revenir mais Leicester n'a pas voulu. En outre, nous n'étions pas prêts à lui offrir deux ans de contrat mais un seul. Il ne faut pas être trop sentimental. Nous l'avons trop souvent été par le passé. Mbemba est le seul joueur pour lequel nous n'avons pas de réelle doublure (NDLR: Heylen voire Dendoncker doivent se tenir prêts). J'avais pensé à Alderweireld pour évoluer à la fois dans l'axe et au back droit mais j'ai vite compris qu'il n'était pas dans nos moyens. Finalement, Maxime Colin est un beau pari sur l'avenir pour le poste d'arrière-droit. »

Les Rouches Kanu et Ciman

«L'entourage de Kanu m'avait assuré qu'il pouvait quitter le Standard pour 500 000 euros. À ces conditions, nous étions évidemment intéressés. Mais lorsque nous avons compris qu'il avait utilisé la loi de 78 pour casser son contrat, nous avons directement renoncé. Roger Vanden Stock ne mange pas de ce pain-là. Quant à Ciman, il avait le profil idéal du défenseur central capable de dépanner au back droit mais nous n'avons même pas tenté notre chance car le Standard nous aurait de toute façon demandé un prix trop élevé.»

Mbark Boussoufa

«Mbark avait vraiment envie de revenir à Anderlecht. Cela a failli se faire. Nous avons proposé un montant pour le louer une saison mais le Lokomotiv a malheureusement refusé en dernière minute. On verra au prochain mercato

Offres pour Suarez et Mitrovic

Anderlecht pourra-t-il longtemps se permettre de refuser des offres de 10 millions comme celle formulée cet été par Al Nassr (Arabie Saoudite) pour Matias Suarez? «C'est un exercice d'équilibre permanent. Si nous ne nous étions pas qualifiés pour la Ligue des champions, nous aurions dû vendre Suarez. Les ventes de Kouyaté et de Bruno ainsi que la légère baisse de notre masse salariale nous ont aussi permis d'être plus à l'aise financièrement. Cet été, nous avons également refusé des offres de 10 à 12 millions en provenance du Moyen-Orient pour Mitrovic. Nous aurions pu empocher entre 40 et 45 millions en vendant nos vedettes durant ce mercato mais ce n'est pas l'objectif car nous jouons chaque saison pour le titre. Et s'ils signent l'un ou l'autre gros match en C1, la valeur de nos joueurs va doubler