«En D1, Ostende peut embêter»

Sacré champion dimanche, le KV prépare déjà 2013-2014. «Pas trop inquiet», l’entraîneur, Fred Vanderbiest, compte tout de même sur du renfort.

Stéphane Lecaillon
«En D1, Ostende peut embêter»
vanderbiest ©Belga

Huit ans après l’avoir quittée, Ostende retrouvera la D1 en juillet. Sacré champion dimanche, le KV, qui avait participé sans succès au tour final la saison passée, n’était pas forcément pointé comme candidat numéro un à la montée. Il a pourtant fait la nique aux Westerlo, Saint-Trond et autre Mouscron. Quelques heures après son sacre, le club flandrien se penche déjà sur son retour dans l’élite… histoire d’éviter l’aller-retour qu’il avait connu en 1998-99 et 2004-05.

« Notre budget va tripler »

Le Président d'Ostende, arrivé à la barre du club côtier il y a sept ans, expliquait hier: «En début de saison, on ne voyait pas la montée comme une obligation cette saison. Le seul objectif que l'on se fixe désormais pour l'année prochaine, c'est la 14e place.» Pour y arriver, Yves Lejaeghere va revoir son enveloppe annuelle (nettement) à la hausse. «On devrait tripler notre budget d'1,5 million€(NDLR: Westerlo et Saint-Trond disposaient de 3-4 millions), pour arriver à quelque chose comme 4,5 ce qui serait déjà le plus petit de D1. Pour cela, on compte sur un apport des sponsors et un bon million d'euros provenant des droits télés. On espère aussi passer de 1 500 à 5 000 abonnés. Au niveau du noyau, quelques-uns de nos joueurs disposent de l'expérience de la D1*, mais notre politique n'a pas été de transférer des Iachtchouk ou Goor.»

Pour ne pas disputer les play-off 3, le KV devra solidifier son effectif. «Je ne suis pas trop inquiet, car nous avons montré que nous avions les moyens d'embêter une D1 en éliminant OHL en Coupe de Belgique», nuance Fred Vanderbiest, l'entraîneur. Il précise tout de même: «Mais bon, il nous faudrait sept ou huit renforts.Si possible deux joueurs par ligne, avec une certaine expérience de la D1.»

L'ancien médian tient une grande part dans le succès d'Ostende. Celui qui a évolué en Pro League avec Roulers et Dender de 2005 à 2008, vient justement de resigner pour deux ans. À 35 ans à peine, il devrait donc découvrir la D1 en tant qu'entraîneur… deux saisons et dix matches après avoir débuté dans le métier de T1, seulement. « Je pourrai apporter mon expérience de joueur, explique-t-il. Je sais que la plus grande différence se situe au niveau de la vitesse d'exécution: on ne te laisse pas le temps en D1. Mais je vais aussi apprendre de mon côté, car je suis loin de tout savoir. Je n'étais pas le plus grand footballeur, mais j'étais très discipliné tactiquement. Je connaissais mes qualités, et, surtout, ce que je ne savais pas faire. C'est pareil pour mon équipe, qui a marqué 65 % de ses buts sur phase arrêtée cette saison. Ajoutez à cela les 19 points pris dans les cinq dernières minutes et vous aurez une bonne partie des raisons de notre succès.» On lui souhaite de faire prendre la sauce aussi bien la saison prochaine.

* Ont joué en D1: Brouckaert (ex-Tubize), Dissa (ex-Roulers), Siani (ex-Anderlecht, Zulte et Saint-Trond), Jamaïque Vandamme (ex-Roulers et Roda), Kudimbana (ex-Cercle), van Steenbrugghe (ex-Zulte), Gendarme (ex-OHL).

Calendrier D1A