Lucas Biglia… comme si de rien n’était

Lucas Biglia a rencontré la direction anderlechtoise hier matin. Il semble déjà prêt pour samedi à Lokeren. John van den Brom est aux anges…

Xavier Thirion
Lucas Biglia… comme si de rien n’était
BELGIUM SOCCER CUP 1/16 ANDERLECHT VS BOUSSU-DOUR BORINAGE ©Belga

Après avoir atterri à Zaventem la veille en fin de soirée, Lucas Biglia est rentré à Neerpede hier. Comme si de rien n'était… «Il est revenu mardi soir d'Argentine après une interruption pour cause de maladie , a seulement indiqué Anderlecht via un communiqué. Le joueur a confirmé, durant l'entrevue qu'il a eue avec la direction mercredi matin, avoir été malade ces dernières semaines. Nos dirigeants en ont pris bonne note. Le médian a repris sa place dans le vestiaire, et se tient à disposition du staff technique.»

Un départ pour 6 millions en juin ?

Autrement dit, coincé par le certificat médical présenté par l’intéressé et par le rapport du médecin-conseil dépêché en Argentine il y a quinze jours, la direction mauve n’a eu d’autre choix que de faire semblant de croire son capitaine déserteur, sans même lui imposer une amende. Les deux seuls signaux que le Sporting a envoyés à Biglia sont les suivants: augmenter son prix de transfert pour juin de 5 (barrière minimale… officieuse) à 6 millions, et lui mettre Demy De Zeeuw dans les pattes jusqu’en fin de saison. Sur ce coup-là, davantage que le n°5 anderlechtois, ce sont Kljestan et l’équilibre du milieu de terrain anderlechtois qui risquent d’être les dindons de la farce, mais c’est une autre histoire.

Lucas Biglia, qui fêtera ses 27 ans le 30janvier, est apparu en bonne forme physique hier et reprendra aujourd'hui l'entraînement collectif… n'a-t-il pas annoncé avoir entretenu sa condition physique durant sa trêve prolongée en Argentine en dépit de ses fameuses migraines? El Principito semble donc déjà prêt à retrouver sa place, dès samedi, à Lokeren. En arborant à nouveau le brassard dont avait hérité Silvio Proto durant son absence? «Si Lucky revient, il restera mon capitaine», avait annoncé John van den Brom au stage hivernal en Turquie. Quinze jours plus tard, avec le retour de son joueur préféré et le transfert de De Zeeuw, le Néerlandais doit être aux anges.

Biglia et De Zeeuw au détriment de Kljestan ?

Si cette saga Biglia peut paraître à la fois pathétique et immorale, elle ne choquera pratiquement personne (à part Kljestan, victime toute désignée sinon consentante?) dans le vestiaire mauve où l’on a toujours tenu l’Argentin en très haute estime.

«Si Lucas a des devoirs, la direction a également sa part de responsabilités dans l'affaire, estiment la plupart des champions de Belgique. Et, avec lui dans l'équipe, on aura plus de chances de renouveler notre titre.» Plus de chances aussi de garnir son portefeuille. C'est sûrement ce qu'a pensé également l'état-major anderlechtois: un ticket directement qualificatif pour les poules des champions et leurs 17 millions vaut bien de s'asseoir sur quelques principes.

S’il apparaît plus que probable qu’aucun club ne déboursera 8 millions pour l’Argentin d’ici au 31janvier (le seul intérêt concret provient de la Fiorentina), Anderlecht veut bien sûr éviter de voir baisser en flèche la valeur d’un joueur pour lequel il espère au moins récupérer sa mise (4,2 millions à l’été 2006). Biglia n’a pas présenté ses excuses et, après avoir brossé le stage de Belek, ne se sera entraîné que deux fois avec le groupe d’ici samedi. Comme si de rien n’était, on vous le disait…

Calendrier D1A