Serie A: 15 points de pénalité pour la Juventus dans l'affaire des plus-values de joueurs

La Juventus a écopé d'une pénalité de 15 points en championnat des suites de l'affaire des plus-values "fictives" de joueurs, a confirmé la fédération italienne de football (FIGC) vendredi.

Belga
Serie A - 15 points de pénalité pour la Juventus dans l'affaire des plus-values de joueurs
Serie A - 15 points de pénalité pour la Juventus dans l'affaire des plus-values de joueurs ©BELGA

"La Cour fédérale d'Appel de la FIGC a accepté en partie l'appel du procureur de la FIGC sur la révocation partielle de la décision de la Cour fédérale d'Appel sanctionnant la Juventus de 15 points de pénalité à purger au cours de la saison actuelle", a écrit la FIGC dans son communiqué.

La Cour fédérale d'Appel de la FIGC devait se pencher sur l'appel présenté par le parquet de la FIGC contre l'acquittement dont ont bénéficié la Juventus et huit autres clubs (Sampdoria, Empoli, Genoa, Parme, Pise, Pescara, Pro Vercelli et Novare), qui restent eux acquittés, dans l'affaire des plus-values "fictives" réalisées lors de transferts de joueurs. Les clubs sont accusés d'avoir surévalué les prix de vente de certains joueurs et ainsi enregistré dans leurs comptes des plus-values non justifiées.

En plus de la sanction sportive pour la Juventus, la Cour fédérale d'Appel a également infligé une sanction de 30 mois pour l'ancien directeur sportif Fabio Paratici, aujourd'hui à Tottenham, de 24 mois pour l'ancien président Andrea Agnelli et Maurizio Arrivabene (ancien administrateur délégué), de 16 mois pour l'actuel directeur sportif Federico Cherubini et de 8 mois pour Pavel Nedved (ancien vice-président).

Le club turinois peut encore faire appel de la décision devant le "Collège de garantie" du CONI, le comité olympique italien.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...