Anderlecht prend un point miraculeux à Bruges (1-1)

Le Club de Bruges et Anderlecht se sont quittés dos à dos (1-1) dimanche dans le match phare de la 20e journée de la Jupiler Pro League, entre deux équipes qui traversent une période de turbulences.

La Rédaction de L'Avenir

Hommage à un ancien

Après un vibrant hommage à Ruud Vormer qui a quitté le Club de Bruges après plus de 350 matches en 10 saisons passées en Venise du Nord, le Topper s’est lancé de manière plutôt intéressante dans ses premières minutes.

Deux équipes engagées, avec des visiteurs qui n’avaient pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds. Mais c’est bien Bruges qui se procurait la première grosse occasion peu après la 10e minute de jeu. Lang déboulait sur le flanc gauche avant de lancer Yaremchuk dans le dos de la défense. Mais l’Ukrainien ratait son face-à-face avec Verbruggen, sorti très vite. Un très bel arrêt pour le nouveau numéro un du Sporting bruxellois. Une occasion qui allait sonner le début de la maîtrise brugeoise. Les Mauves devenant plus attentistes et plus tendres dans les duels.

10 minutes plus tard, Buchanan, bien aidé par un Sardella en difficulté durant ces premières minutes de jeu, se débarrassait joliment du jeune anderlechtois et centrait en direction de Lang de l’autre côté du rectangle. Le Néerlandais contrôlait comme il pouvait avant de finalement frapper vers le but. Un envoi dévié par Murillo.

Bruges en maîtrise

À la 30e, Buchanan, encore lui, était tout proche du 1-0. Après une mauvaise relance anderlechtoise, le Canadien récupérait le ballon aux abords du grand rectangle avant de frapper directement. Verbruggen n’avait qu’à regarder le ballon filer juste à côté de son poteau. Une minute plus tard, Buchanan gagnait un nouveau duel face à Sardella pour s’infiltrer dans le petit rectangle. Mais son centre était dévié en corner par Vertonghen. Sur le corner consécutif à cette phase, Vanaken reprenait le ballon de la tête. Un envoi trop mou et au centre du but pour inquiéter le portier bruxellois.

Après une belle occasion galvaudée, Lang pensait ouvrir le score à la 42e. En effet, bien lancé par Vanaken, Yaremchuk avait parfaitement décalé Lang, isolé aux 6 mètres qui poussait la balle au fond. Mais l’Ukrainien était hors-jeu au départ de cette jolie phase. Une décision confirmée par le VAR.

La mi-temps était sifflée au bon moment pour des Mauves qui commençaient à accuser le coup.

Yaremchuk rate l’immanquable

Anderlecht prend un point miraculeux à Bruges  (1-1)
©BELGA

5 minutes après le retour des vestiaires, Nielsen donnait un bon coup-franc. Yaremchuk était bien positionné au second poteau et n’avait plus qu’à pousser la balle du pied au fond des buts laissés vides. Ce qu’il n’est pas parvenu à faire. Gros raté pour Bruges.

2 minutes plus tard, Vanaken recevait un bon ballon de Nielsen, à nouveau sur coup-franc, mais sa tête passait à côté du cadre. La liste des occasions manquées par les locaux commençait tout doucement à s’allonger, puisque Nielsen ratait lui aussi une énorme occasion à la 55e sur une passe en retrait géniale de Mata. Le Danois n’avait plus qu’à placer du plat du pied.

À l’heure de jeu, la défense anderlechtoise avec Murillo et Vertonghen allaient miraculeusement empêcher la balle de franchir leur ligne de but suite à un gros jeu de ping-pong dans leur rectangle et une frappe de Vanaken.

Bruges ouvre logiquement la marque et offre un cadeau à Anderlecht

Anderlecht prend un point miraculeux à Bruges  (1-1)
©Photo News

Mais la mauvaise série d’occasions ratées allait (enfin) prendre fin juste avant la 70e.Sur une action où les milieux brugeois profitaient des grands espaces laissés par les Anderlechtois, Buchanan décalait parfaitement Nielsen, qui, cette fois, ne gaspillait pas son occasion et poussait le ballon au fond du but.

Mais 10 minutes plus tard, Anderlecht allait revenir quasi miraculeusement dans le match. Arnstad s’avançait balle au pied aux abords du rectangle avant de tenter sa chance. La frappe manquée du Norvégien allait surprendre Mechele qui poussait la balle dans son propre camp. Un but gag qui rapporte gros à Anderlecht puisque Bruges ne parviendra pas à reprendre l’avance. On a même cru par moments que les Bruxellois pouvaient prendre la main contre toute attente vu la fin de match décousue.

Le Sporting anderlechtois réussit à préserver ce point qui a tout du petit miracle. Voilà les Brugeois avec un bilan de 3 points sur 15 et de 1 sur 6 sous la direction de Scott Parker.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...