Thibaut Courtois à nouveau le héros du Real Madrid face à Valence : "Le miracle est venu de lui"

Le gardien a réalisé l'arrêt décisif permettant aux Madrilènes de se qualifier pour la finale de la Supercoupe.

La Rédaction

Alors qu'Eden Hazard se languissait à nouveau sur le banc du Real Madrid, Thibaut Courtois a une nouvelle fois sorti son bleu de travail pour sortir les Merengues du piège dressé par Valence en demi-finale de la Supercoupe d'Espagne. Le Diable rouge a déjà sorti plusieurs parades parfaites durant la rencontre, notamment devant Fran Perez durant les prolongations. Mais il a aussi sorti le grand jeu lors de la séance de tirs au but en stoppant le quatrième envoi, décisif, des Valenciens.

La presse espagnole ne s'y trompe d'ailleurs pas. Le gardien belge était bien le héros des Madrilènes mercredi soir. Les journaux ibériques lui consacrent d'ailleurs leur Une dans leur édition de ce matin.

"Courtois a fait la décision", titre ainsi le grand quotidien Marca qui estime que "le Real Madrid s'est qualifié pour la finale de la Supercoupe en s'accrochant aux mains du gardien belge."

Pour Marca, c'est dans ce genre de soirées difficiles que l'on distingue les plus grands joueurs : "Courtois est indiscutable, un gant d'or qui est capable de faire se rapprocher les titres de la vitrine à trophées du Real Madrid." Le Diable rouge a d'ailleurs reçu quatre étoiles pour son match alors que tous les autes Madrilènes sont restés bloqués à une étoile.

La une de Marca de ce jeudi 12 janvier
La une de Marca de ce jeudi 12 janvier ©Marca

"Courtois vaut bien une finale", a de son côté titré le quotidien As, expliquant que "le gardien belge a mené un Real Madrid en mode mineur en finale de la Supercoupe."

Le journal espagnol estime que sans lui, les Merengues auraient sans doute été éliminés : "À la fin de la rencontre, le miracle est venu de Courtois, face à Fran Perez. Un énorme arrêt, qui sonnait comme un prélude à la séance de tirs au but. Durant la séance, il en a arrêté un. Ajouté à celui que Cömert a envoyé dans les tribunes, il a permis à Madrid de se qualifier pour la finale. Les Merengues lui en doivent une désormais."

La une du journal As de ce 12 janvier.
La une du journal As de ce 12 janvier. ©As

Le coup de mou du Real Madrid

Mais si Courtois a maintenu le Real Madrid en vie, les derniers matchs des Merengues sont en-dessous des attentes. "Courtois et Benzema cachent les problèmes de Madrid", a d'ailleurs écrit Marca. Une analyse que Carlo Ancelotti ne peut que reconnaître : "L'équipe n'est pas au mieux de sa forme", a-t-il concédé après la rencontre face à Valence.

Depuis la reprise, les Madrilènes se sont imposés difficilement face à Valladollid en championnat avant de se qualifier tout aussi douloureusement face à Cacereño (D4 espagnole) en Coupe du Roi. Quelques jours plus tard, les Madrilènes perdaient la tête du championnat après leur défaite face à Villarreal.

Face à Valence, les Merengues s'en sont à nouveau sortis in extremis mais la rencontre n'a une nouvelle fois pas été bonne : "Valence a été supérieur dans le milieu de terrain pendant de grandes périodes de la rencontre", pointe Marca qui fait un constat accablant : "La vérité, c'est que l'équipe ne tourne plus rond depuis longtemps."

Carlo Ancelotti et ses troupes vont devoir rapidement se remobiliser s'ils ne veulent pas voir leurs objectifs rapidement s'envoler. À commencer par dimanche pour la finale de Supercoupe, contre le FC Barcelone ou le Betis. Ensuite, en huitièmes de finale de la Coupe du Roi face à Villarreal et lors des prochaines rencontres de Liga où les Madrilènes ne pourront pas laisser filer trop de points pour ne pas se faire distancer par le Barça.

Enfin, ils enchaîneront avec le Mondial des clubs du 1er au 11 février avant la reprise de la Ligue des Champions et un double affrontement face à Liverpool qui sonnera comme une revanche de la finale perdue l'an dernier pour les Reds.

Le prochain mois s'annonce donc corsé pour les Merengues et ils ne pourront pas tout le temps se reposer sur les exploits de Thibaut Courtois.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...