La dépouille de Pelé est arrivée au cimetière après un vibrant hommage

La dépouille de Pelé est arrivée mardi dans sa dernière demeure, un immense cimetière vertical à Santos, avec vue sur le stade où ont afflué plus de 230.000 fans de tout le Brésil pour se recueillir devant son cercueil.

Belga
In this aerial picture fans of the late Brazilian football star Pele gather on the street as a firetruck transports Pele's coffin to the Santos' Memorial Cemetery in Santos, Sao Paulo state, Brazil on January 3, 2023. - The funeral procession through Santos will go past the house of Pele's mother, 100-year-old Celeste Arantes, who is still alive. It will end at Santos's Memorial Cemetery, where a Catholic funeral service will be held before Pele is interred in a special mausoleum. (Photo by CAIO GUATELLI / AFP)
©AFP or licensors

Le dernier hommage du peuple brésilien au "Roi" du football s'est terminé par un émouvant cortège de quatre heures dans les rues de cette cité balnéaire dotée du plus grand port d'Amérique du Sud, à 75 km de Sao Paulo. Retiré du stade dans une voiturette, le cercueil noir a été hissé sur le haut d'un camion de pompiers, puis recouvert de deux drapeaux: celui du Brésil et celui du Santos FC.

La nécropole œcuménique où ont lieu les obsèques dans l'intimité familiale est le plus haut cimetière vertical au monde, selon le Livre Guinness des records.

Le corps de Pelé va reposer dans un mausolée spécialement conçu pour lui au premier des 14 étages de cet imposant édifice. Ce mausolée de 200 mètres carrés rappelle un stade de football, avec son gazon synthétique et des photos du "Roi", a confirmé mardi à l'AFP un responsable de la communication du cimetière.

Le cercueil, qui était resté ouvert et recouvert d'un voile de tulle, laissant seulement apparaître le visage du défunt, a été fermé à 10h00 heure locale, après avoir été exposé durant 24 heures au centre du terrain du stade Vila Belmiro du Santos FC, où le triple champion du monde a brillé de 1956 à 1974.

Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, a passé un mois à l'hôpital Albert Einstein de Sao Paulo jusqu'à sa mort jeudi à 82 ans des suites d'une insuffisance rénale et cardiaque, d'une bronchopneumonie et d'un adénocarcinome du côlon, selon le certificat de décès publié par des médias locaux.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...