La FIFA va demander à tous les pays de baptiser un stade au nom de Pelé

La FIFA, la fédération internationale de football, va demander à tous ses pays-membres de baptiser un stade au nom de Pelé, a annoncé lundi son président Gianni Infantino, présent à Santos, dans le sud-est du Brésil, pour la veillée funèbre du légendaire footballeur.

Belga
FIFA President Gianni Infantino (C) attends the wake of Brazilian football legend Pele at the Urbano Caldeira stadium in Santos, Sao Paulo, Brazil on January 2, 2023. - Brazilians bid a final farewell this week to football giant Pele, starting Monday with a 24-hour public wake at the stadium of his long-time team, Santos. (Photo by CARL DE SOUZA / AFP)
Gianni Infantino a participé à l'hommage rendu à Pelé au stade de Santos. ©AFP or licensors

M. Infantino est venu au Brésil pour rendre hommage à celui que beaucoup considèrent comme le plus grand joueur de tous les temps, dans le stade Vila Belmiro du Santos FC, où le "Roi" a débuté sa carrière. "Nous allons demander à tous les pays du monde de baptiser un de leurs stades au nom de Pelé", a déclaré Infantino.

Aux côtés d'autres dirigeants du football, il a été l'un des premiers lundi matin à se recueillir près du cercueil de Pelé, qui a été exposé au centre de la pelouse du stade où le Brésilien a écrit une partie de sa légende. "Nous sommes remplis de tristesse. Pelé est éternel, c'est une icône mondiale du football."

Au siège de la FIFA à Genève, les drapeaux de tous les pays avaient été mis en berne vendredi, au lendemain du décès du triple champion du monde, qui luttait depuis plus d'un an contre un cancer du côlon.

Plusieurs centaines de personnes affluaient lundi au stade du Santos FC pour la veillée funèbre ouverte au public, qui prendra fin mardi à 10h00 heure locale.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...