Best of foot local: une victoire 18-0, trois coups de pied au visage et la première victoire de la saison pour une équipe

Des buts à la pelle, des actions cocasses et le meilleur du foot local: chaque lundi, L’Avenir est présent pour décortiquer l’actualité du foot régional.

Romain Helas
 Régis Loneux au sol, un changement d’arbitre, un entraîneur qui voit son équipe en claquer 18 et un joueur de Ciney déterminant.
Régis Loneux au sol, un changement d’arbitre, un entraîneur qui voit son équipe en claquer 18 et un joueur de Ciney déterminant.

1.Geer B en plante 18

En quatrième provinciale liégeoise, Geer B n’en finit plus d’étonner. Nouveaux leaders du championnat, les hommes d’Arnaud Danon n’ont pas fait dans la dentelle face à Marchin B en inscrivant pas moins de 18 buts pour une victoire nette et sans bavure… 18-0!

Et parmi tous les Geerois, Olivier Mulowa est sans aucun doute l’homme en forme du moment. Auteur de sept buts face aux Marchinois, l’attaquant a carburé à un rythme démentiel.

2.Première victoire de la saison pour Verlaine B

Ne vous y méprenez pas, Verlaine B n’est pas largué en deuxième provinciale. Mais après seize rencontres sans victoire et plus de neuf partages, les troupes de Pedro Gomez ont enfin goûté au plaisir de ramener trois points dans les vestiaires.

Vainqueurs 3-0 de Waremme B, les Verlainois ont, certes, pu compter sur plusieurs joueurs de l’équipe première qui évolue en D2 ACFF, mais le fait est là. "Que ça serve de déclic" savoure par la même occasion le T1 des Verts, qui voit la lanterne rouge s’éloigner.

3.Troisième expulsion de la saison

Si Binche s’est logiquement imposé 3-1 contre Solières au bout de l’ennui, c’est dans la défense soliéroise que le plus improbable s’est encore déroulé. Anthony Monin, qui a été professionnel du côté de la Suisse avant de venir en Belgique en D2 ACFF, a reçu un bristol rouge… sa troisième, déjà, de la saison.

Au moins, le joueur n’a toujours pas été suspendu pour abus de cartons jaunes.

4.Coup de pied dans le visage lors de Natoye - Ohey B

Si tout se passait bien jusqu’à la 43e minute du match de P4 namuroise entre Natoye et Ohey B, la suite est bien moins glorieuse.

Selon le rapport téléphonique de notre correspondant, un joueur local, à terre, aurait été victime de trois violents coups de pied dans le visage d’un joueur d’Ohey B, avant qu’une bagarre générale éclate.

Si l’ambulance est arrivée pour la victime, et la police, la suite de cette histoire se déroulera au CP où la sanction risque d’être lourde, très lourde.

5.Le carton pour Ciney

En D3 ACFF, Durbuy a reçu Ciney avec pour motif d’entrée, la journée porte ouverte à ses propres filets. Défaits 3-10, un score complètement inhabituel, les équipiers de Wasterlain étaient déjà menés 0-3 après seulement… huit minutes de jeu. "L’objectif était de les étouffer directement, souligne David Maucq, l’entraineur des Blues."

Et grâce à cette victoire, voilà les Cinaciens avec 10 points d’avance sur le premier descendant.

6.Changement (de) referee

En première provinciale luxembourgeoise, la rencontre entre Messancy et Freylange a dû être arrêtée durant quelques minutes peu après la mi-temps. Et pour cause, Denis Bressard, l’arbitre de la rencontre, a dû se faire remplacer par son assistant suite à une fracture du métatarse.

On souhaite un prompt rétablissement à l’homme en jaune et pour l’anecdote, les locaux se sont imposés 3-2.

7.Fracture de la malléole

La rencontre entre Melen et Ougrée n’aura finalement jamais été à son terme. Alors que l’équipe de Santo Ventura menait 2-1 à la 89e, Régis Loneux, monté à la mi-temps, est victime d’un tacle par-derrière, assez corsé.

La jambe du joueur de 22 ans reste bloquée dans le sol et directement, on comprend que c’est grave. L’ambulance arrive sur le terrain pour venir en aide pour le joueur, frigorifié par le 0 degré inscrit sur le thermomètre et la rencontre est finalement définitivement arrêtée.

Et aux dernières nouvelles, ce n’est pas bon. Il s’agirait d’une fracture de la malléole externe. Dans tous les cas, on ne verra plus le jeune joueur sur le terrain avant un moment.

8.Couvin, où comment se battre jusqu’au bout

Aische a longtemps pensé prendre les trois points à domicile. À 11 contre 10 suite à la blessure de Kaba, chez eux et avec l’avantage d’un but d’avance, rien ne pouvait fragiliser les équipiers de Gilbert.

Et pourtant, à la dernière seconde de la partie, Delpire a réussi l’exploit d’égaliser, au grand dam des supporters locaux qui festoyaient déjà une victoire qui aurait dû être acquise depuis belle lurette.

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...