Coupe du monde 2022: Anglais et Américains se neutralisent, tout reste ouvert dans le groupe B (0-0)

Un partage logique au vu de la physionomie de la rencontre

La Rédaction
England's Mason Mount, left, and Tyler Adams of the United States fight for the ball during the World Cup group B soccer match between England and The United States, at the Al Bayt Stadium in Al Khor , Qatar, Friday, Nov. 25, 2022. (AP Photo/Ashley Landis)
L'Angleterre et les États-Unis sont rentrés au vestiaire sur un score nul. ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Une rencontre n'est pas l'autre pour l'Angleterre. Après avoir corrigé l'Iran lors du premier match de groupe, les hommes de Gareth Southgate n'ont pas réussi la même performance face aux États-Unis. Avec ce partage, les Anglais ne sont pas encore assurés de la qualification. Les États-Unis peuvent encore y croire et auront droit à une finale face à l'Iran. L'Angleterre devra assurer face au Pays de Galles pour valider son ticket pour les huitièmes de finale.

La première occasion de la rencontre est à l'actif des Anglais. Saka déboule sur le flanc droit et transmet le ballon à Kane, esseulé dans la surface. Mais l'envoi de l'attaquant est passé à côté du cadre défendu par Turner.

Mais après cette grosse occasion, les Three Lions n'ont pas confirmé. Mis en confiance, les Américains ont commencé à sortir davantage se créant plusieurs opportunités. La plus nette est intervenue à la demi-heure quand l'envoi puissant de Pulisic trouvait la barre transversale. Si la deuxième partie de la première période était à l'avantage du Team US, Mount se créait la dernière occasion des 45 premières minutes mais sa frappe était bien arrêtée par Turner.

Au retour des vestiaires, les États-Unis dominaient toujours les échanges. S'ils ont réussi à créer plusieurs situations dangereuses, ils n'ont pas réussi à inquiéter Jordan Pickford. Mais les occasions dans la deuxième période se sont faites très rares. Ce match plutôt décevant ne pouvait décidément pas avoir de vainqueur.

COUPE DU MONDE