Coupe du monde 2022: l’Iran s’impose contre le Pays de Galles avec deux buts dans les arrêts de jeu (0-2, vidéos)

L’Iran, dominateur, a attendu les arrêts de jeu pour trouver la clé de la défense du pays de Galles dans ce match de la 2e journée du groupe B de la Coupe du monde, vendredi à Al-Rayyan.

La Rédaction de L'Avenir
 L’Iran a réalisé une superbe performance et peut toujours rêver de la qualification.
L’Iran a réalisé une superbe performance et peut toujours rêver de la qualification. ©AFP

Les Iraniens se sont imposés 2-0 grâce à des buts de Roozbeh Cheshmi (90e+8) et l’ancien joueur du KV Ostende Ramin Rezaeian (90e+11).

Le gardien gallois Wayne Hennessey, auteur d’une violente sortie sur Mehdi Taremi en fin de match (86e), est devenu, après intervention du VAR, le premier joueur du Mondial 2022 à être exclu.

Au classement, l’Iran et l’Angleterre comptent 3 points alors que les États-Unis et le pays de Galles n’ont qu’une unité. Les Anglais seront qualifiés pour les huitièmes de finale en cas de victoire contre les Américains ce vendredi soir (20h).

Le résumé

Les deux équipes faisaient preuve de peu de continuité dans la construction quand Majid Hosseini a eu un arrêt réflexe sur un tir à bout portant de Kieffer Moore (12e). Les Iraniens étaient plus à l’aise au moment de plonger sur des transitions rapides et, sur un beau mouvement collectif, Gholizadeh a marqué un but justement annulé pour hors-jeu (15e).

Les deux équipes ont continué leur chassé-croisé, mais, sur une relance un peu molle de Bale, Hennessey est intervenu devant Ahmad Nourollahi pour éteindre le feu dans sa surface (45e+4).

Après le repos, on a encore eu droit à beaucoup d’agressivité mais un déficit technique évident. Lancé en profondeur, Sardar Azmoun a ponctué sa percée en expédiant le ballon sur le poteau (51e). Le Team Melli n’avait pas la baraka: une frappe enroulée de Gholizadeh s’est également écrasée sur le poteau et sur le rebond, la tentative d’Azmoun a été stoppée par Hennessey (52e).

Le gardien gallois s’est encore allongé sur une tentative croisée d’Alireza Ezatolah (73e) avant de se faire exclure pour avoir percuté violemment Mehdi Taremi (86e).

Alors qu’on se dirigeait vers un partage, Cheshmi a délivré les Iraniens (90e+8) d’une frappe à distance et Rezaeian a assuré leur succès (90e+11).

COUPE DU MONDE