Coupe du monde 2022: la France prudente avant le Danemark, « cette équipe nous a fait des misères »

Comme Hugo Lloris, Didier Deschamps est conscient de la tâche qui attend samedi les champions du monde en titre, opposés à une équipe du Danemark qui reste sur deux succès face à la France.

Belga
 Didier Deschamps et son adjoint Guy Stéphan.
Didier Deschamps et son adjoint Guy Stéphan. ©AFP

"Elle nous a fait beaucoup de misères. Il va falloir inverser la tendance, sans parler de revanche", a lancé le sélectionneur français vendredi en conférence de presse.

Pour ‘DD’, l’équipe danoise est d’ailleurs "sous-cotée par rapport à sa valeur réelle". "Le sélectionneur et les joueurs adverses nous connaissent très bien après les matchs de juin et septembre (perdus 1-2 à Paris et 2-0 à Copenhague, ndlr). Mais la situation n’est plus pareille pour les deux équipes", a prévenu Deschamps. "Le Danemark a la capacité de changer de système sur tous les matches, ce qui peut amener des situations différentes."

Malgré la large victoire (4-1) acquise contre l’Australie, Deschamps a vu de nombreuses pistes d’amélioration. "Outre le but encaissé, il y a quatre situations où l’on doit faire mieux. C’est trop mais pas énorme et cela demande des ajustements, même si nous avons fait preuve de beaucoup de qualité offensive", a analysé le champion 1998 et 2018.

Deschamps a aussi évoqué plusieurs cas individuels, louant d’abord les progrès en défense d’ Ousmane Dembélé avant d’aborder le probable retour de Raphaël Varane. "Il est apte à jouer et l’était déjà pour le premier match. Le plus important c’est qu’il se sente prêt, mentalement et physiquement", a assuré le sélectionneur français.

La France sera qualifiée pour les huitièmes si elle bat les Danois, contraints au partage face à la Tunisie (0-0) lors de la première journée.

COUPE DU MONDE