Embolo a rugi pour la Nati

L’attaquant suisse Breel Embolo (25 ans), né à Yaoundé, a permis à la Suisse d’éviter le piège camerounais.

Vincent Blouard
Switzerland's forward #07 Breel Embolo celebrates scoring his team's first goal during the Qatar 2022 World Cup Group G football match between Switzerland and Cameroon at the Al-Janoub Stadium in Al-Wakrah, south of Doha on November 24, 2022. (Photo by FABRICE COFFRINI / AFP)
Breel Embolo n'a pas célébré son but face au Cameroun, le pays où il est né. ©AFP or licensors

En une fraction de seconde, des émotions puissantes et contraires ont envahi le cœur et la tête de Breel Embolo. À la reprise (48e), alors que la Suisse n’avait pratiquement pas existé durant les quarante-cinq premières minutes dominées par le Cameroun, l’attaquant de l’AS Monaco, isolé dans le rectangle, a fusillé Onana à la réception d’un centre idéal de Shaqiri. Le seul but du match, synonyme de trois précieux points pour la Nati en ouverture du groupe G, ce jeudi fin de matinée dans un stade Al-Janoub incomplet et bercé par un soleil parfois aveuglant.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

COUPE DU MONDE