Décryptage du fiasco argentin: une bonne demi-heure ne suffit pas en Coupe du monde

Comment l’un des favoris au Mondial a tout fait de travers contre l’Arabie saoudite.

Stéphane Lecaillon
Argentina's forward #22 Lautaro Martinez reacts after scoring a goal which was later disallowed after a VAR reviewduring the Qatar 2022 World Cup Group C football match between Argentina and Saudi Arabia at the Lusail Stadium in Lusail, north of Doha on November 22, 2022. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)
Lautaro Martinez, qui pensait avoir inscrit le but du break contre l'Arabie saoudite, voit celui-ci être annulé pour hors-jeu par le VAR. Un premier tournant de ce match. ©AFP or licensors

Une remarque préliminaire, avant de passer aux manquements argentins : la défaite 1-2 d'un des favoris en ouverture de cette Coupe du monde doit au moins autant à la qualité de la copie saoudienne qu’à la contre-performance de l’Albiceleste. L’équipe d’Hervé Renard a réalisé un match parfait. On savait l’Arabie saoudite compliquée à manœuvrer, mais qui l’attendait à ce niveau ?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

COUPE DU MONDE