Jack Grealish dédie son but à un enfant porteur d’un handicap lors de la Coupe du monde 2022

Jack Grealish a dédié son but à Finlay, 11 ans, atteint d’infirmité motrice cérébrale. Un geste qu’il lui avait promis de faire.

AFP
L’attaquant anglais Jack Grealish célèbre l’inscription du sixième but de son équipe lors du match de football du groupe B de la Coupe du monde 2022 entre l’Angleterre et l’Iran au stade international Khalifa à Doha, le 21 novembre 2022.
L’attaquant anglais Jack Grealish célèbre l’inscription du sixième but de son équipe lors du match de football du groupe B de la Coupe du monde 2022 entre l’Angleterre et l’Iran au stade international Khalifa à Doha, le 21 novembre 2022. ©AFP

Auteur du sixième but de l’Angleterre lors de la victoire 6-2 contre l’Iran, lundi, Jack Grealish a dédié son but à Finlay, 11 ans, atteint d’infirmité motrice cérébrale, à qui il avait promis une célébration spéciale.

Servi en retrait par Callum Wilson, Grealish n’a eu presque qu’à pousser le ballon pour marquer le but du 6-1, mais il n’a pas oublié d’agiter les bras en faisant des vagues, près du poteau de corner, comme le lui avait demandé le jeune garçon lors de leur rencontre peu avant le Mondial.

Le joueur de Manchester City avait rencontré le jeune supporter dans le cadre des activités de la fondation City in the Community, après que celui-ci lui avait écrit une longue lettre pour évoquer son admiration sportive mais aussi pour le dévouement de Grealish vis-à-vis de sa petite soeur Hollie, 19 ans, atteinte du même trouble du développement.

"Tu es mon héros et le meilleur des grands frères envers ta sœur", lui avait écrit Finlay qui avait reçu la visite surprise de son idole à la fin d’un entraînement de foot du garçon.

Il avait promis de faire la célébration de son choix à son prochain but avec l’Angleterre et Finlay ne pouvait sans doute rêver plus belle occasion.

Jack "Grealish est un être humain adorable", a assuré en conférence de presse sont sélectionneur Gareth Southgate, à qui un journaliste norvégien a appris l’histoire derrière la célébration.

"Il a une situation similaire avec sa propre sœur et il est très conscient de l’influence qu’il peut avoir" en tant que joueur de football, a-t-il continué. "C’est un homme extrêmement gentil et on a la chance de travailler avec un groupe de joueurs qui ont faim de jouer, qui sont très humbles et font attention aux autres", a-t-il conclu.

COUPE DU MONDE