Best of foot local: une démission surprenante, un tifo scandaleux et une victoire 35-0

Des buts à la pelle, des actions cocasses et le meilleur du foot local: chaque lundi, L’Avenir est présent pour décortiquer l’actualité du foot régional.

La Rédaction
 Franck Walo, coach de Strée, le tifo scandaleux des supporters d’Oreye, et deux buteurs.
Franck Walo, coach de Strée, le tifo scandaleux des supporters d’Oreye, et deux buteurs.

1.Une démission surprise

Celle-là, personne ne pouvait réellement s’y attendre. Promu la saison passée grâce à un titre de champion entièrement mérité, deuxième de la P3A liégeoise et vainqueur surprise de la première tranche, tout semblait aller au mieux pour Strée.

Et pourtant, le T1 des Condrusiens a préféré démissionner, "étant allé au bout de son noyau et dans l’agrandissement du club."

Une véritable surprise pour tout le monde du football amateur.

2.La remontée de la semaine

En Division 3 ACFF, Aische a connu une rencontre à deux visages. D’abord menés 0-1 à la mi-temps par St-Ghislain, les Aischois ont finalement complètement renversé la vapeur en s’imposant 7-1!

À noter que Gauchet, auteur d’un quadruplé en 22 minutes, a pu soigner ses stats.

3.La fin de série qui fait du bien

Après cinq défaites de suite, Havelange a stoppé l’hémorragie en deuxième provinciale namuroise. Face à Tarcienne, les Havelangeois ont remporté la rencontre sur le plus petit score grâce à un but de Koné à un peu moins de dix minutes du terme.

4.Une banderole limite

Toujours en troisième provinciale liégeoise, le derby entre Oreye et Crisnée s’est terminé avec une victoire des locaux.

Revanchards de la saison dernière, durant laquelle les Crisnéens de Damien Kremer avaient éliminé aux tirs au but Oreye au tour final, les supporters orétois ont créé une banderole très limite en amont de la rencontre où il était affiché : "Sans pitié, tuez-les".

Et même si l’ambiance de la rencontre a été relativement positive, hormis un ou deux mauvais geste, ce genre de signal n’est jamais bon.

5.Le petit carton du week-end

Un but toutes les cinq minutes. C’est le tarif infligé en troisième provinciale par Tellin sur le terrain de Warmifontaine avec notamment un triplé de quatre joueurs : Bihain, Gillain, Laffineur et Libioulle. une victoire 0-18 qui fait mal.

6.Un compteur quadruplé

Avant d’affronter Herstal, les hommes de Philippe Petit n’avaient inscrit que deux petits buts à l’extérieur. Mais les promus ont décidé de se fâcher, au grand dam des Liégeois qui ont vu leur filet siffler à plus de six reprises avec, notamment, un doublé de Dewalque.

7.L’énorme carton du week-end

18 goals, c’est bien ? Alors prenez quasiment le double et vous serez servi!

Pour la rencontre entre le Stade Everois B et Incourt B, les locaux ont offert un récital et les visiteurs tout le contraire, au point de voir les buts s’empiler à peu près toutes les trois minutes et une incroyable victoire 35-0!

Olivier Halim, coach abattu, ne savait pas quoi répondre. "ne pensais pas que ce score était possible lorsqu’on joue au football en équipe première. Je me pose énormément de questions par rapport à la mentalité de certains joueurs et je suis extrêmement déçu."

8.Un beau quintuplé

À Roselies - Ressaix aussi, on a vu du but ! Avec une rencontre qui se termine sur le score de 7-4, les spectateurs se sont amusés, mais pas autant que Melvin Kruys.

Le buteur maison s’est fait plaisir, avec pas moins de cinq buts inscrts dans cette rencontre.

COUPE DU MONDE