Ce qu’il faut retenir de Qatar-Équateur : les Al-Annabi ne sont pas prêts !

L’Équateur n’a pas eu à forcer son talent pour venir à bout d’une faible équipe du Qatar (0-2).

Kevin Sauvage
Qatar's goalkeeper Saad Al Sheeb (2nd L) fouls Ecuador's forward Enner Valencia (C) during the Qatar 2022 World Cup Group A football match between Qatar and Ecuador at the Al-Bayt Stadium in Al Khor, north of Doha on November 20, 2022. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)
Saad Al Sheeb a montré de très grosses lacunes lors de ce match d'ouverture. ©AFP or licensors

Ce match d’ouverture a confirmé les craintes qu’on était en droit de formuler au sujet de la sélection du Qatar qui fait bien partie des sélections les plus faibles de cette 23e édition de la Coupe du monde. Incapables de sortir proprement le ballon depuis l’arrière, les joueurs du sélectionneur espagnol Sanchez Bas n’ont jamais été en mesure de mettre les Équatoriens en difficulté.

COUPE DU MONDE