Si les absents au Mondial 2022 formaient une sélection, ils pourraient aller loin

Blessés, non-qualifiés, pas sélectionnés : les absents au Mondial 2022 sont nombreux et pourraient, s’ils formaient une sélection, arriver avec de très grandes ambitions au Qatar. En voici notre liste des 23 et notre 11 titulaire.

La Rédaction de L'Avenir
Une trentaine de grands joueurs vont manquer le Mondial 2022 au Qatar.
Une trentaine de grands joueurs vont manquer le Mondial 2022 au Qatar. ©Montage EDA

GARDIENS DE BUT

Gianluigi Donnarumma (Italie)

Le portier du Paris-Saint-Germain, vainqueur de l’Euro 2020 avec l’Italie et meilleur gardien du tournoi, n’a pas réussi à pousser son équipe vers la qualification. Les Italiens ont échoué en barrages face à la Macédoine du Nord il y a un an et ratent donc leur deuxième coupe du Monde d’affilée.

Jan Oblak (Slovénie)

Comme l’Italie, la Slovénie n’est pas parvenue à se qualifier pour la Coupe du monde au Qatar. Cette absence est toutefois plus habituelle pour ce petit pays du bord de l’Adriatique : ils n’ont participé qu’à deux éditions en 2002 et 2010.

David De Gea (Espagne)

Le gardien de Manchester United n’a pas été retenu par Luis Enrique. Le sélectionneur espagnol a préféré laisser la place aux jeunes et a donc écarté De Gea, 31 ans et 45 sélections.

DEFENSEURS

Sergio Ramos (Espagne)

Très bon avec le Paris-Saint-Germain cette saison, l’expérimenté défenseur axial espagnol n’a pas non plus été retenu par Luis Enrique. Une désillusion pour l’un des joueurs les plus titrés de l’histoire (2 Euros, 1 Coupe du Monde, 4 Ligues des champions notamment), qui n’a pas caché sa déception sur son compte Instagram. "Le Mondial ? Bien sûr que c’était un rêve. Je me suis donné corps et âme pour en être, mais malheureusement, je le regarderai de la maison".

David Alaba (Autriche)

Le défenseur autrichien ne sera pas non plus au Qatar. L’Autriche n’est pas parvenue à se qualifier pour ce Mondial et le défenseur du Real Madrid n’a pas pu empêcher cela. L’Autriche a en effet fini 4e de son groupe de qualifications, derrière la France notamment.

Presnel Kimpembe (France)

Déjà sélectionné dans les 26 de Didier Deschamps, Presnel Kimpembe a dû abandonner à quelques jours du début de la compétition, blessé.

Jason Denayer (Belgique)

Le Belge est toujours en attente. Pas sélectionné par Roberto Martinez dans la liste de 26, mais choisi comme 27e homme, Denayer est arrivé au Koweït mercredi, à une semaine du premier match des Diables face au Canada. Sans club, puis recruté par un club émirati, le défenseur pourrait profiter de la blessure d’un autre arrière pour finalement intégrer le groupe.

Mats Hummels (Allemagne)

Le champion du monde 2014, auteur notamment d’un but contre la France, ne sera pas de la partie en 2022. S’il avait participé à l’Euro 2020, il n’a pas été retenu par Hansi Flick, pour ce qui est "l’une des plus grosses déceptions" de sa carrière.

Reece James (Angleterre)

Le latéral anglais, titulaire avec les Three Lions et très convaincaint avec Chelsea, s’est blessé au genou face à l’AC Milan, à quelques semaines du tournoi au Qatar.

Ferland Mendy (France)

Être titulaire au Real Madrid, champion d’Europe en titre, n’est pas toujours suffisant pour être appelé à la Coupe du monde. Barré par la concurrence des frères Hernandez, l’ancien lyonnais ne verra pas le Qatar.

Juan Cuadrado (Colombie)

Le latéral de la Juventus s’est fait devancer par le Pérou et l’Éqauteur dans les éliminatoires de la zone Amérique du Sud. La 6e place n’étant pas qualificative, les Colombiens ne seront pas au tournoi.

MILIEUX DE TERRAIN

Paul Pogba (France)

Toujours parmi les favoris, la France va se rendre au Qatar sans son milieu champion du Monde. Pogba enchaîne les blessures depuis 4 ans et n’a pas rejoué depuis son retour à la Juventus.

N’Golo Kanté (France)

Sa paire avec Pogba avait fait des ravages en 2018, et sans eux, Deschamps va devoir reconstruire son entrejeu. Kanté s’était blessé avec Chelsea à la cuisse au mois d’août.

Marco Verratti (Italie)

Légende du Paris-Saint-Germain depuis 10 ans, ce n’est pas une blessure qui va l’empêcher de disputer un tournoi majeur, mais la non-qualification de la Squadra Azzura.

Martin Odegaard (Norvège)

Étincelant avec Arsenal depuis le début de saison, le milieu offesnif n’a pas réussi à hisser son pays en phase finale. Les Scandinaves ont terminé 3e de leur groupe, derrière les Pays-Bas et la Turquie.

Jorginho (Italie)

3e du ballon d’or 2021 et artisan majeur du sacre italien à l’euro, le milieu de Chelsea et ses penalties chaloupés manqueront à la compétition.

ATTAQUANTS

Erling Haaland (Norvège)

C’est l’un des absents majeurs du tournoi : comme indiqué plus haut, la Norvège n’a pas réussi à se qualifier pour la phase finale. Ce n’est sans doute que partie remise pour le buteur de 22 ans, déjà auteur de 23 buts en 18 matchs cette saison.

Mohamed Salah (Égypte)

Superstar à Liverpool où il a tout gagné avec le club du nord de l’Angleterre, l’ailier virevoltant a en revanche beaucoup plus de mal à triompher avec sa sélection : déjà battu en finale de la coupe d’Afrique par le Sénégal de son coéquipier d’alors, Sadio Mané, le "Pharaon" a encore perdu son duel avec Mané lors du barrage d’acession au Mondial.

Riyad Mahrez (Algérie)

Même scénario pour l’Algérie de Riyad Mahrez. Les Fennecs se sont fait sortir en barrage par le Cameroun au terme d’un match complètement fou : les Lions ont marqué dans les toutes dernières minutes de la prolongation et ont détruit le rêve algérien.

Christopher N’Kunku (France)

Élu meilleur joueur de la dernière saison de Bundesliga et auteur d’un très bon bilan statistique (20 buts, 13 assists), N’Kunku ne partait même pas titulaire dans le onze de Deschamps. Initialement dans la liste des 26, il s’est blessé à l’entraînement et a été ensuite remplacé par Kolo-Muani.

Sadio Mané (Sénégal)

Le deuxième du ballon d’or 2021 a lui aussi tout donné pour affronter le Qatar, les Pays-Bas et l’Équateur. D’abord annoncé forfait avant l’annonce de la sélection, puis finalement intégré dans la liste en espérant une amlioration de sa situation, l’ailier du Bayern a finalement déclaré forfait le 17 novembre, à 4 jours du premier match de son pays.

Roberto Firmino (Brésil)

Victime du trop grand choix disponible pour le sélectionneur Tite, Firmino, lui aussi en très grande forme cette saison avec Liverpool (9 buts) regardera la compétition à la télévision. Richarlison et Gabriel Jesus ont été préférés au 9 des Reds.

Alexis Saelemakers (Belgique)

L’Ancien Mauve s’est blessé au genou gauche avec son club de l’AC Milan au début du mois d’octobre et n’a pas su se rétablir à temps pour le tournoi. Roberto Martinez l’a tout de même inclus dans ses 4 réservistes.

Notre 11 de départ

Gardien : Gianluigi Donnaruma

Défenseurs : Reece James, Sergio Ramos, David Alaba, Ferland Mendy

Milieux : Paul Pogba, Marco Verratti, N’golo Kanté

Attaquants : Mohamed Salah, Erling Haaland, Sadio Mané

Un choix large

Au-delà de cette liste de 23 joueurs, nombreux sont ceux qui ne verront pas le Qatar, pour différentes raisons. Nous aurions aussi pu citer :

Mike Maignan (France), Gerorginio Wijnaldium (Pays-Bas), Diogo Jota (Portugal), Luis Diaz (Colombie), Renato Sanches (Portugal), Lucas Digne (France), Dedryck Boyata (Belgique), Ben Chilwell (Angleterre), Timo Werner (Allemagne), Marco Reus (Allemagne), Zlatan Ibrahimovic (Suède), Giovanni Lo Celso (Argentine), Milan Skriniar (Slovénie), Leonardo Bonucci (Italie), Amine Harit (Maroc), Andy Robertson (Écosse), James Rodriguez (Colombie), Oleksandr Zinchenko (Ukraine), Franck Kessié (Côte d’Ivoire).

Le calendrier bouleversé par la tenue de la Coupe du monde en hiver peut expliquer ce grand nombre de blessures : les matches se sont enchaînés depuis août.

+ MISE À JOUR | Cet article a été réalisé avant l'annonce du forfait du Ballon d'or français Karim Benzema, acté le samedi 19 novembre 2022

COUPE DU MONDE