L’UEFA inflige 50.000 euros d’amende à Anderlecht après les incidents à West Ham

L’Instance de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA (CEDB) a infligé mardi une amende de 50.000 euros au RSC Anderlecht. Cette amende est la conséquence du comportement des supporters mauves le 13 octobre dans le stade de West Ham, à l’occasion du match entre les deux équipes en Conference League (2-1).

L’UEFA inflige 50.000 euros d’amende à Anderlecht après les incidents à West Ham
©BELGA

La CEDB a décidé en outre d’interdire au club anderlechtois "de vendre des billets à ses supporters en déplacement pour les deux (2) prochains matchs de compétition de l’UEFA, pour avoir allumé des feux d’artifice, jeté des objets, commis des actes de dégradation et des débordements". 

Cette interdiction bénéficie d’un sursis de deux ans pour le second match.

Si cette décision est confirmée après les éventuels recours, il n’y aura donc pas de supporters anderlechtois au stade de Ludogorets en Bulgarie le 16 février 2023 en seizièmes de finale aller de la Conference League.

Le RSC Anderlecht dispose aussi d’un délai de trente jours pour prendre contact avec West Ham "pour le règlement des dommages causés par ses supporters, à savoir pour les 86 sièges et les toilettes endommagés".

COUPE DU MONDE