Charleroi s'écroule dans les prolongations à Seraing, le Standard souffre mais se qualifie grâce à Balikwisha (vidéos)

Les seizièmes de finale de la Coupe de Belgique ont rendu leurs premiers verdicts avec des surprises à la clé.

La Rédaction
Seraing - Charleroi et Dender - Standard
Seraing - Charleroi et Dender - Standard ©IPM

Si le Standard a difficilement validé sa qualification, Eupen et Charleroi ont mordu la poussère face respectivement à Deinze et Seraing.

Les Rouches, bien mieux en jambes que son adversaire, pensionnaire de D1B, a dû attendre le dernier quart d'heure pour voir Balikwisha reprendre victorieusement de la tête un centre de Barrett.

De son côté, Charleroi a longtemps cru à la qualification en menant 0-1 à dix minutes de la fin. Mais malheureusement pour les Carolos, Seraing a pris le dessus physiquement sur son adversaire et l'a complètement écrasé durant les prolongations.

Le résumé du match entre Seraing - Charleroi (4-1)

Dans cet affrontement 100% wallon entre deux équipes de Jupiler Pro League, Charleroi prend rapidement les devants. Au quart d’heure, Morioka subtilise un ballon au milieu de terrain et lance en profondeur Heymans. Le milieu de terrain ne se fait pas prier et trompe Martin. C’est la douche froide au Pairay.

Malgré cette ouverture de score précoce, les Sérésiens n’abdiquent pas. Sur un centre de Conceicao Jr, Ejaita se retrouve avec un brin de réussite seul devant Koffi. Tout le Pairay croit en l’égalisation mais le Nigérian tire au-dessus des cages carolos.

Au vu des différentes compositions d’équipes, on se rend compte à quel point la Coupe est importante pour Charleroi, au contraire des Liégeois. Les troupes de Defays contrôlent tranquillement la rencontre.

À dix minutes du terme, et alors que Charleroi se dirigeait tranquillement vers la qualification, Eupen réagit. Mansoni, à peine entré au jeu à la place de Conceicao Jr, rétablit l'égalité en trompant Koffi à l'aide d'une superbe action collective des Sérésiens. Tout est relancé et on va droit vers les prolongations.

Et alors que Charleroi pousse pour tenter d'éviter les tirs au but, Seraing punit les visiteurs. Descotte est à deux doigts de redonner l'avantage aux Carolos mais sur le contre, c'est Vagner qui fait exploser le stade (104e).

Les Zèbres, obligés de réagir, s'écroulent finalement. Sur un centre de Bernier, Wasinski trompe son propre gardien et offre pratiquement la qualification aux locaux.

D'autant que Vagner, encore lui, vient planter le quatrième but pour les Métallos qui étaient encore menés 0-1 à 10 minutes de la fin du match.

Le résumé du match entre Dender - Standard (0-1)

Ultra favori, le Standard se déplace du côté de Dender, neuvième en Challenger Pro League. Et malgré son statut d’outsider, les Bleus ne démarrent pas la rencontre avec un complexe d’infériorité. Après seulement cinq minutes, Houdret est trouvé sur son flanc gauche. L’ancien carolo centre pour M'barki qui rate néanmoins sa reprise.

Sans être transcendant, le Standard se crée ses deux premières occasions au quart d’heure. Barrett, positionné sur le flanc gauche, rentre dans le jeu et enroule du pied droit. Sa frappe passe à quelques centimètres du poteau défendu par le portier de Dender. Ensuite, le même homme combine avec Raskin et frappe à nouveau juste à côté du but.

À la reprise, on retrouve la même physionomie: le Standard presse, se montre dangereux mais n'arrive pas à conclure. Sur un énième centre de Balikwisha, Dragus place au-dessus alors qu'il se trouvait au point de penalty. Le Roumain continue à se montrer dangereux avec une nouvelle possibilité liégeoise à la 55e. Mais la frappe enroulée de l'attaquant termine sa course juste au-dessus de la latte.

Et quelques instants plus tard, c'est Dender qui galvaude une énorme occasion! M'Barki et Cukur partent à 2 contre 1. Le premier parvient à trouver Cukur mais le numéro 19 rate complètement sa chance et sa frappe passe à côté du but d'Henkinet.

Que de ratés pour les Liégeois. À peine monté au jeu, Ohio se retrouve isolé via une passe de Balikwisha. Le Néerlandais place pourtant complètement à côté.

Le Standard pousse et souffle à un quart d'heure du terme. Barrett, auteur d'une bonne prestation, vole la balle à Dragus et centre au second poteau pour William Balikwisha qui pousse au fond de la tête.

Grâce à ce but, le Standard se qualifie logiquement et méritoirement. Mais que ce fut dur pour les Rouches.

Le résumé du match entre Deinze - Eupen (3-0)

C'est probablement la plus grosse surprise de la soirée. Deinze, entrainé par Marc Grosjean et pensionnaire de la D1B, s'est offert facilement le scalp d'Eupen. Si Belder a ouvert la marque à la 37e et Quintero Leon quelques minutes plus tard, Balaj a clôturé la rencontre d'un dernier but dans les arrêts de jeu pour offrir aux outsiders une superbe qualification.

Pour les Pandas, le maintien devient le principal objectif, mais cette défaite fait mal.

Le résumé du match entre Francs Borains - OHL (0-5)

Seule équipe de la soirée qui évolue en Nationale 1, les Francs Borains n'ont pas fait le poids à domicile face à Leuven. Maertens a ouvert le score à la 18e, De Norre l'imitant juste avant la fin de la première période. Lors de la reprise, Gonzalez a directement planté le 0-3.

Bibuangu, de son côté, a inscrit contre son camp le 0-4 à l'heure de jeu avant de voir Vlietinck donner au score l'allure d'un forfait après 70 minutes de jeu.

COUPE DU MONDE