Best of foot local: Une fracture comme fin de carrière, un entrainement le dimanche matin et le karma s’occupe d’un joueur

Des buts à la pelle, des actions cocasses et le meilleur du foot local: chaque lundi, L’Avenir est présent pour décortiquer l’actualité du foot régional.

Romain Helas
Best of foot local: Une fracture comme fin de carrière, un entrainement le dimanche matin et le karma s’occupe d’un joueur

1.Une fracture et une exclusion pour une fin de carrière

Pour Donovan Maury, cette victoire d’Ethe à Messancy aura probablement un goût contrasté. Pour celui qui a fêté ses 41 ans, cette saison devait être la dernière… mais cette rencontre va plus que probablement anticiper cela.

Lancé dans un tacle, le défenseur s’est en effet fracturé la jambe… et s’est fait exclure par la même occasion. Une double peine pour le sympathique joueur.

2.Pas de casier et entrainement le dimanche matin

En D2 ACFF, on ne rigole pas du côté de Ciney. Battues 2-1 dans les arrêts de jeu, les troupes de David Maucq se sont vues infliger la double sanction : leur casier de bières leur a été retiré et ils auront le droit à un entrainement physique le dimanche matin.

3.Il s’engueule avec son coéquipier… et se fait exclure

Malgré la victoire à Houffalize, le banc de Sart faisait la grimace. Sorti à la demi-heure, blessé, Memeti, le Sartois, était visiblement nerveux.

Même de trop au gré de l’arbitre puisqu’après une énième altercation avec son équipier Murtezi, le joueur s’est fait exclure à même le banc. Ridicule.

4.Bagarre et cartons

Amblève - Franchimont : cette rencontre, de base basique, a eu un dénouement plutôt négatif. Alors que les deux équipes se quittent dos à dos, le match s’est terminé en queue de boudin. Entre un joueur qui frappe un autre, deux exclusions et des comportements pathétiques, le football n’en est que perdant.

5.Invectivé par ses propres supporters

En D2 ACFF, l’ancien buteur d’Eupen Moussa Diallo n’est visiblement pas apprécié au sein de son club à Stockay. Pris à partie par le public présent pour soutenir de base son équipe, l’ancien professionnel s’est fait insulter par les siens lorsque le score était de 0-2, de quoi profondément l’énerver.

6.Un staff jauni

À Molenbaix, on aime le goût du carton. Ainsi, le T1, son adjoint et … leur délégué, se sont vus prendre un carton jaune tour à tour lors de la victoire… des leurs (!) à Solre.

7.Karma

Vainqueurs 3-4 à Andenne, Nismes et son entraineur Bareck Bendaha se sont offerts une célébration bruyante dans les vestiaires afin de se moquer de l’attaquant adverse, Augustin Rigo. "Il est venu nous traiter d’abrutis quand il a marqué. Je lui dédicace le but de Broutin et lui souhaite bonne chance pour le maintien…"

COUPE DU MONDE