Anderlecht craque physiquement en fin de rencontre et s’incline logiquement face à West Ham (0-1)

Les Mauves se sont logiquement inclinés face à une belle équipe anglaise.

La Rédaction
Anderlecht craque physiquement en fin de rencontre et s’incline logiquement face à West Ham (0-1)
©BELGA

Anderlecht a tout tenté pour garder un bon point à domicile face à la solide équipe anglais de West Ham mais a pioché physiquement. Et malgré une solide occasion en fin de rencontre magnifiquement détournée par Areola, les Mauves deviennent le premier club belge à s’incliner cette saison en poule de Coupe d’Europe.

Malgré cette défaite, les Mauves conservent la deuxième place du place du groupe devant le surprenant Silkeborg, vainqueur 5-0 de son côté du FCSB.

Le résumé de la rencontre

Après un bilan de 4/6 intéressant, Anderlecht reçoit l’ogre du groupe,West Ham. Dans un jeu typiquement anglais, les protégés de David Moyes pressent et dérangent les Bruxellois. Mais patient, Anderlecht repousse les vagues britanniques et se crée même la première grosse occasion de la rencontre. Parti dans le dos de la défense, Verschaeren, aligné comme deuxième attaquant, crochète son défenseur et sert Fabio Silva. La star mauve tente sa chance qui semble finir au fond des filets mais est repoussée par le ventre… d’Amuzu.

Bien en place, les Anderlechtois ne laissent que peu d’espace à West Ham, qui attendent le bon moment qui aurait sans doute dû arriver vers la 41e. Jarrod Bowen passe trop facilement Hoedt sur son flanc droit et centre à ras du sol pour Said Benrahma. L’Algérien de 27 ans n’a plus qu’à pousser la balle au fond mais place inexplicablement au-dessus du but. Enorme frayeur pour les Mauves.

Les débats sont engagés au retour des vestiaires. Les Anglais tentent de faire la décision via un pressing engagé et les Mauves résistent bien et repartent en contre via l’entrée au jeu de Duranville qui amène sa vitesse. Si peu d’occasions réelles ont lieu, un coup franc de Hoedt termine au dessus du but défendu par Areola.

À dix minutes de la fin de la rencontre, Scamacca reçoit un ballon lobé de la part de Paqueta. Le buteur maison du club, monté quelques minutes seulement avant, place les Hammers devant au marquoi d’une frappe croisée qui laisse pantois Van Combrugge. Anderlecht a plié physiquement.

Et alors qu’on pensait la rencontre terminée, Fabio Silva reçoit un excellent centre de Rafaelov. Sa tête est parfaite mais le portier français Alphonse Areola sort l’arrêt de la saison. Les regrets pourront être nombreux du côté de l’avant prêté par Wolverhampton.

COUPE DU MONDE