Toby Alderweireld veut croire au miracle face aux Pays-Bas: « Quand nous sommes en forme, nous pouvons battre n’importe qui »

À la veille de la rencontre face aux Pays-Bas, Toby Alderweireld a fait face à la presse.

La Rédaction
Toby Alderweireld veut croire au miracle face aux Pays-Bas: « Quand nous sommes en forme, nous pouvons battre n’importe qui »
©BELGA

Deux jours après la rencontre face aux Pays de Galles, les Diables rouges préparent leur deuxième rencontre de la Ligue des Nations face aux Pays-Bas ce dimanche. Présent face à la presse, Toby Alderweireld affirme que les Belges prennent ce match très au sérieux.

"Ce sera mission impossible de passer au Final Four de la Ligue des Nations? C’est vrai, mais on doit essayer face aux Pays-Bas", a d’emblée précisé le défenseur anversois, "ce match est de toute façon la meilleure préparation possible au Mondial."

Après la claque subie au match aller, les Diables rouges voudront signer un bon résultat face aux Oranje: "Quand nous sommes en forme, nous pouvons battre n’importe qui. Y compris les Pays-Bas. Je m’attends à une rencontre très difficile, en déplacement. Il faudra donc redoubler d’efforts pour pouvoir développer notre jeu. Mais je le répète, ce match est également important avec la Coupe du monde en point de mire. Faire une bonne prestation face aux Pays-Bas nous donnerait un boost énorme de confiance. Et puis, après le 1-4 à Bruxelles, à nous de montrer qui nous sommes et ce que nous valons vraiment."

Une rencontre également toujours spéciale pour l’ancien ajacide, arrivé aux Pays-Bas à l’âge de 15 ans pour y terminer sa formation.

Le défenseur est également revenu quelque peu sur la rencontre face au Pays de Galles et avant tout sur la prestation de Zeno Debast, qui l’a impressionné à ses côtés en défense centrale: "Zeno a fait une très belle rencontre. Disputer son premier match enéquipe nationale n’est jamais évident, surtout à cet âge. J’ai essayé de l’aider autant que je le pouvais mais je trouve qu’il était très bien dans son match."

En fin de conférence de presse, Toby Alderweireld est également revenu sur ses débuts à l’Antwerp et la différence de niveau avec le championnat qatari: "C’est clair que l’intensité est supérieure ici. Je me sens bien mieux physiquement alors qu’au Qatar, on jouait moins de rencontres et donc je devais faire des séances supplémentaires en dehors des entraînements", a-t-il expliqué, ajoutant qu’il était simplement "heureux chaque jour" depuis son retour à Anvers.

COUPE DU MONDE