Diable rouge: Jason Denayer aurait choisi son futur club!

Jason Denayer a préféré le projet de Al-Nasr plutôt que ceux de Valence et du Torino.

G.J.
Diable rouge: Jason Denayer aurait choisi son futur club!

Voilà un choix qui, sportivement, peut laisser perplexe. Alors qu'il était également suivi par Valencia selon El Demasque ou le Torino depuis plusieurs semaines, Jason Denayer aurait choisi le projet de Al-Nasr, en Arabie Saoudite. C'est du moins ce qu'affirme Rudy Galetti, journaliste italien pour Sky Sports. "Le deal est clôturé. Jason Denayer sera bientôt un nouveau joueur de Al-Nasr", commence-t-il sur Twitter. "L'accord est total avec le défenseur central belge qui va parapher un contrat de deux ans accompagné d'un salaire net de 3,5 millions par saison. Valence et Torino ont été battus par les Saoudiens."

Depuis la prise de pouvoir de Roberto Martinez, Jason Denayer n'est pas le premier joueur à privilégier l'aspect financier plutôt qu'un projet sportif plus attractif. En fin de carrière, Vermaelen avait choisi le Japon tandis qu'Axel Witsel avait notamment signé en Chine.

Certaines différences subsistent cependant. À la différence du premier, il est beaucoup plus jeune (27 ans) et se trouve encore dans la force de l'âge. Ensuite, Denayer n'a clairement pas le même statut que ces deux joueurs cités précédemment. En manque de forme l'an dernier et en fin de contrat, le joueur formé à Manchester City a très peu joué avec Lyon la saison dernière (1001 minutes en Ligue 1). Avec la Belgique, il avait d'ailleurs manqué les rencontres de juin et sa dernière apparition remonte à mars 2022.

Denayer avait notamment manqué la Coupe du monde 2018 et joué deux matchs à l'Euro avant de perdre sa place au profit... de Vermaelen. Reste à voir comment Roberto Martinez réagira à la suite de cette nouvelle. Pour Sporza, le sélectionneur s’était montré inquiet face à sa situation de joueur libre. "Mes deux gros soucis sont Adnan Januzaj et Jason Denayer ", avait-il commencé. "Dans 5 semaines, il y a un match international, dans 13 semaines, la Coupe du monde... Cela est un véritable problème. Mais aussi une opportunité pour les autres joueurs."

Malgré tout, le joueur garde une longueur d'avance sur d'autres éléments qui sont plus jeunes. Son expérience reste son meilleur atout. D'autant plus que l'Espagnol accorde une grande importance à ce paramètre. Jusqu'à quand? Réponse dans les semaines à venir.