La FIFA dévoile les 16 villes-hôtes du Mondial 2026 aux États-Unis, Canada et Mexique

La fédération internationale de football a dévoilé ce jeudi 16 juin 2022 les 16 villes-hôtes de la Coupe du monde 2026, organisée pour la première fois dans trois pays et disputé avec 48 pays.

Belga
Les 16 villes de la Coupe du monde de football 2026, sélectionnées parmi 22 villes candidates, ont été réparties dans trois régions géographiques: Est, Centrale et Ouest.
Les 16 villes de la Coupe du monde de football 2026, sélectionnées parmi 22 villes candidates, ont été réparties dans trois régions géographiques: Est, Centrale et Ouest. ©AFP

La FIFA, la fédération internationale de football, a dévoilé ce jeudi les 16 villes-hôtes de la Coupe du monde 2026 qui aura lieu aux États-Unis, Canada et Mexique.

Les 16 villes, sélectionnées parmi 22 villes candidates, ont été réparties dans trois régions géographiques: Est, Centrale et Ouest.

La région Est reprend les villes de Toronto (Canada), Boston, Philadelphie, Miami et New York (États-Unis).

Kansas City, Dallas, Atlanta, Houston (États-Unis), Monterrey et Mexico (Mexique) seront les six villes de la région Centrale.

La région Ouest regroupe elle Vancouver (Canada), Seattle, San Francisco, Los Angeles (États-Unis) et Guadalajara (Mexique).

Les États-Unis n’ont plus organisé une Coupe du monde depuis 1994 et le Mexique depuis 1986 où la Belgique avait terminé à la 4e place. Pour le Canada, il s’agira d’une grande première.

Le Mondial 2026, organisé pour la première fois dans trois pays, sera le premier Mondial disputé à 48 pays.