Otavio et Leão, les adjoints inattendus

Cristiano Ronaldo est désormais épaulé par deux joueurs inexpérimentés en sélection.

S. HA.
 Otavio (FC Porto) et Leão (Milan AC) devraient être titulaires ce soir.
Otavio (FC Porto) et Leão (Milan AC) devraient être titulaires ce soir. ©just pictures/zuma press

La réserve de talents offensifs portugais est-elle inépuisable? On avait déjà eu l’occasion de voir João Felix, André Silva, Pedro Neto, Diogo Jota ou Rafa Silva apporter leur aide à Cristiano Ronaldo, notamment à l’Euro. Mais depuis l’automne dernier, deux nouveaux leur font de l’ombre: Rafael Leão et Otavio.

Les ailiers du Milan AC et du FC Porto s’imposent aujourd’hui comme les nouveaux bras gauche et droite de leur capitaine sur le front de l’attaque. Ce sont pourtant plutôt Felix et Jota que beaucoup voyaient devenir les vrais lieutenants de CR7, en attendant de lui succéder comme leaders.

La réalité, c’est que Leão et Otavio correspondent parfaitement aux profils recherchés par Fernando Santos. "Le football d’Otavio correspond à ce que Fernando Santos veut pour l’équipe, analysait l’ancien international portugais Maniche, dans l’émission Bola Branca. Il est intelligent, simple dans ses gestes et il s’entend bien avec William Carvalho et Rúben Neves."

Après avoir découvert la Selecção en septembre, en débloquant déjà son compteur, Otavio a confirmé en mars lors du match de barrage face à la Turquie, avec un assist et un autre but. Depuis, il n’a plus quitté son poste sur l’aile droite du 4-3-3.

Né et formé au Brésil, Otavio a obtenu la nationalité portugaise en mars 2021, après sept années passées dans le championnat portugais. Dont une saison 2021-2022 pleine où il a formé au FC Porto une redoutable paire d’ailiers avec Luis Diaz durant toute la première partie de saison avant que son acolyte ne file à Liverpool.

Récent champion sous les ordres d’un certain Sergio Conceição, le droitier de 27 ans est aussi vite devenu une valeur sûre de Fernando Santos en sélection. Et ce, malgré sa maigre expérience de 6 sélections et une récente polémique qui a sali son image au Portugal. Lors de la fête du titre de Porto, il a été filmé en chantant des paroles injurieuses envers le Benfica, le grand rival.

Sur l’aile gauche, Rafael Leão (7 capes) est en train de prendre l’ascendant sur Diogo Jota. Également décisif face à la Turquie, le joueur qui fêtera ses 23 ans ce vendredi sort d’une saison faste avec le Milan AC. En plus d’avoir ramené le titre aux Rossoneri onze ans après, l’ailier a été élu meilleur joueur de Serie A grâce à ses 11 buts et 10 assists.

Considéré depuis longtemps comme un futur grand du foot portugais, Leão a franchi un grand cap cette année. Il a progressé techniquement et physiquement en plus d’être devenu plus altruiste pour cocher toutes les cases de l’ailier déroutant que recherche Fernando Santos pour son flanc gauche.

Nul doute que la doublette Leão – Otavio fera encore des dégâts dans les prochaines années. En attendant, le vrai patron reste évidemment Cristiano Ronaldo, auteur d’un doublé dimanche. Le duo tentera de l’aider à briller en Ligue des nations puis au Qatar.