La résurrection d’Amani

Arrivé discrètement, Lazare Amani est devenu indéboulonnable dans le onze de Mazzù.

Stéphane Lecaillon
 L’Union a visé juste en se faisant prêter l’Ivoirien par Charleroi, et a d’ailleurs levé l’option d’achat le 13 avril.
L’Union a visé juste en se faisant prêter l’Ivoirien par Charleroi, et a d’ailleurs levé l’option d’achat le 13 avril. ©Belga

Qui pouvait penser, fin 2021, que Lazare Amani prendrait une telle dimension dans l’équipe de Felice Mazzù? Depuis le premier match officiel de l’année, le médian ivoirien de 24 ans est l’un des deux seuls joueurs de champ unionistes, avec Bart Nieuwkoop, à ne pas avoir loupé une seule titularisation. Entre Seraing-Union du 18 janvier et Union-Anderlecht de dimanche passé, Lazare a enchaîné quatorze matchs sur quatorze.