Reims battu par Rennes malgré le premier but de Maxime Busi en L1

Rennes, sans Jérémy Doku blessé, s’est imposé 2-3 ce samedi à Reims dans un match comptant pour la 31e journée de Ligue 1. Chez les Champenois, Maxime Busi, auteur du premier but des visités, Thomas Foket et Wout Faes ont joué tout le match.

Belga
 Maxime Busi a marqué son premier but en Ligue 1 de la tête.
Maxime Busi a marqué son premier but en Ligue 1 de la tête. ©AFP

En première période, Rennes a fait la différence par deux fois grâce à Benjamin Bourigeaud (39e, 43e). À la reprise, Rennes n’a pas changé sa façon de jouer et Martin Terrier a marqué d’une frappe du droit son 18e but de la saison (60e, 0-3). Alors que l’on semblait se diriger vers une victoire facile des Bretons, Maxime Busi a marqué son premier but en Ligue 1 de la tête (60e, 1-3).

Malgré leur retard, les Rémois y croyaient encore à l’image de Busi, qui a écopé d’une carte jaune (68e). Les visités auraient encore pu réduire leur écart si Moussa Doumbia n’avait pas manqué la conversion d’un penalty (78e). Sur un contre parfait, Jens Cajuste a enflammé la fin de rencontre (81e, 2-3) mais n’a pas empêché Rennes de s’installer provisoirement à la deuxième place avec 56 points comme Marseille, qui reçoit Montpellier dimanche. Reims occupe la 13e position (36 points).

En Espagne, Majorque a créé la surprise en s’imposant 1-0 face à l’Atlético Madrid, avec Yannick Carrasco pendant l’intégralité de la rencontre, lors de la 31e journée. L’unique but de la rencontre a été marqué sur penalty par Vedat Muriqi (68e)

Avec aucun tir cadré, la première période n’a réservé aucun suspense. Le match s’est emballé un peu après le but, les deux équipes faisant preuve de plus d’engagement physique. Finalement, les Colchoneros (57 points, 4e) ont laissé filer trois points très importants pendant que Majorque abandonne son siège de relégable (29 points, 17e).

C’est une seconde défaite de rang pour les Madrilènes, battus 0-1 sur la pelouse de Manchester City lors du match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions. Ils tenteront d’inverser la tendance dans quatre jours à domicile.