l’Italie gagne pour l’honneur en Turquie (3-2)

L’Italie, encore sous le choc de son naufrage contre la Macédoine du nord sur la route du Qatar, à l’image d’un Gianluigi Donnarumma très fébrile, a gagné pour l’honneur en Turquie (3-2) mardi grâce à un doublé de Giacomo Raspadori.

l’Italie gagne pour l’honneur en Turquie (3-2)

Le jeune attaquant de Sassuolo (22 ans), titularisé à gauche où avait été transparent la semaine dernière Lorenzo Insigne, a montré un joli sang froid pour marquer les deuxième et troisième buts des champions d’Europe (39e, 70e).

Auparavant, Bryan Cristante avait remis en selle l’Italie d’un coup de tête (35e) après l’ouverture du score rapide turque signée de l’ailier de Marseille Cengiz Under, qui a envoyé le ballon entre les jambes d’un Donnarumma trop lent (4e).

Donnarumma, en plein cauchemar depuis quelques semaines avec le Paris SG et la Nazionale, est passé tout près du but-gag en fin de première période en manquant un dégagement. Et s’il a été déterminant sur deux tentatives d’Hakan Calhanoglu et une tête en fin de match, il a encore semblé un peu en retard sur le deuxième but turc de Serdar Dursun (83e).

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.