"Sans produire de jeu, on est carbonisés"

Dans les rangs tournaisiens, à l’image d’Axel Pio, on avait du mal à comprendre le non-match offert dans le derby.

Nicolas Nortier
"Sans produire de jeu, on est carbonisés"
Brassard autour du bras, Axel Pio surveille Quentin Hospied, qui manquera le penalty. ©ÉdA – Jean-Luc Boitte – 501998594535

Capitaine en second vu la jaunisse arbitrale de Marvin Ivanof, Axel Pio se demandait en même temps que nous ce qui pouvait expliquer une telle réplique: "Ce que j'ai à dire de ce derby? Rien! Un jour sans, qu'on ne sait même pas expliquer… On se serait cru dans un affrontement de fin de saison. On s'est procuré quoi? Une demi-occasion? C'est énervant parce qu'on a une nouvelle fois fait la mauvaise opération du week-end vu les défaites de Binche et Aische et le nul de Tamines (NDLR: espérons que le point sauvé par Gianquinto sera celui qui permettra aux Sang et Or d'atteindre les prolongations). Cela fait deux ou trois semaines qu'on aurait pu se mettre à l'abri alors qu'ici, on va devoir se battre jusqu'au bout avec toute la pression que ça engendre." Pour l'occasion, les Sang et Or ne doivent en vouloir qu'à eux-mêmes…