Avant le derby Pays Vert - Tournai: Dekampener-Destrain: la hargne athoise face à l’ambition tournaisienne

Les gars du Pays Vert ne lâcheront pas l’os qu’ils auront dans la gueule au coup d’envoi. Les qualités de Tournai primeront-elles?

Nicolas Nortier
Avant le derby Pays Vert - Tournai: Dekampener-Destrain: la hargne athoise face à l’ambition tournaisienne
Entre Tom et Malory, à qui la réussite va-t-elle sourire? Et qui devra payer un verre à l’autre ce dimanche? ©ÉdA – Loïc Defoort

Douze ans à Tournai, dont une saison en D3 avec Grégory Voiturier, pour Tom Dekampener; six ans et demi pour Malory Destrain et un paquet d’années en nationale avec Thierry Pister, Carl Deviaene et Carmelo Cannetti, mais aussi Grégory Voiturier et désormais Jérémy Descarpentries, tout ça à vingt et un ans. Quatre petits mois séparent nos interlocuteurs. L’expérience parle en faveur du Tournaisien plus jeune mais la combativité de Tom, devenu athois depuis l’été dernier, pourrait valoir son pesant d’or. Seule énigme avant le Pays Vert-Tournai de ce dimanche: vont-ils avoir l’occasion de se croiser sur la pelouse du stade des Géants vu la grippe de Malory et le peu de temps de jeu de l’Athois?