Steve Dessart a vécu une semaine parfaite

Le joueur-entraîneur waremmien avait la banane et on le comprend. "Je ne dors jamais quand on perd. J’espère donc que je vais dormir quelques heures cette nuit, souriait celui qui a vécu une semaine positive à bien des égards.<

D.D.

em> J’ai reçu mon brevet UEFA A en terminant major de ma promotion. C’est une grande fierté. Mais aujourd’hui, je suis surtout fier de mes joueurs, qui ont fait preuve d’abnégation et de jusqu’au-boutisme. Je leur avais dit avant le match que je ne voulais rien avoir à leur reprocher. Aujourd’hui, je n’ai rien à leur reprocher. Je retiendrai surtout la qualité de notre première mi-temps. Au niveau foot, on a surclassé Solières. Après, on savait que ça allait être compliqué en deuxième mi-temps. Physiquement, on a accusé un peu le coup. La première mi-temps était pour nous, la deuxième pour eux."