D3A ACFF: Le titre se rapproche de l’Union Namur (photos)

Namur 2 – Tournai 1

B.J.

Arbitre: Krack

Cartes jaunes: Baudot, Rosmolen, Prévot, Detienne, Dheur, Ivanof.

Buts: Ze Francis (0-1, 8e), Ghaddari (1-1, 78e), Detienne (2-1, 92e).

NAMUR: Tonnet, Vander Cammen, Baudot, Eloy, Lwangi, Samouti (66e Detienne), Rosmolen (93e Valcke), Ghaddari, Toussaint, Dheur, Pajaziti (55e Olojede).

TOURNAI: Gianquinto, Ze Francis, Laaour, Pio, Ba (74e Kragbe), Nadji (65e Destrain (78e Van Wynsberghe)), Ivanof, Pieraert, Marigard (87e Loucheur), Holuige, Gallo.

Dans ce duel au sommet qui pouvait être déterminant pour l’issue du championnat, les choses avaient plutôt mal débuté pour les Merles pourtant les premiers dangereux avec des essais de Pajaziti et Rosmolen. Sur leur 1re possibilité, les visiteurs, par Ze Francis, se jouaient de la défense namuroise pour tromper Tonnet. Le système à deux pointes, mis en place par le coach tournaisien gênait l’arrière-garde namuroise alors que la défense adverse coupait bien les angles. Et, sans Tonnet qui sauvait, d’une superbe parade, la tête de Marigard à la 30e, ce viatique d’un but aurait pu être doublé. Les Merles revinrent sur la pelouse avec le couteau entre les dents. À la 54e, une tête sur la latte de Pajaziti et deux minutes plus tard, un tir trop croisé de Rosmolen annonçaient la couleur. Les Tournaisiens étaient submergés par les vagues namuroises et la délivrance vint d’une belle tête de Ghaddari. L’élan local était ensuite coupé par la sévère blessure de Destrain qui allongeait logiquement les arrêts de jeu. Detienne en profitait pour donner la victoire aux siens. La solidarité namuroise et les changements d’Olivier Defresne avaient fait basculer le verdict ainsi qu’un dernier arrêt trois étoiles de Tonnet dans les ultimes secondes.